Étude exploratoire de la réalité des mères d’enfants ayant une incapacité motrice et des facteurs associés à la surcharge perçue

Étude exploratoire de la réalité des mères d’enfants ayant une incapacité motrice et des facteurs associés à la surcharge perçue

Étude exploratoire de la réalité des mères d’enfants ayant une incapacité motrice et des facteurs associés à la surcharge perçue

Étude exploratoire de la réalité des mères d’enfants ayant une incapacité motrice et des facteurs associés à la surcharge perçues

| Ajouter

Référence bibliographique [8429]

Tétreault, Sylvie. 1992. «Étude exploratoire de la réalité des mères d’enfants ayant une incapacité motrice et des facteurs associés à la surcharge perçue». Thèse de doctorat, Québec, Université Laval, École de service social.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
- Décrire la réalité des mères vivant avec un enfant ayant une incapacité motrice.
- Identifier les prédicteurs de la perception de surcharge chez ces femmes.

2. Méthode


Echantillon/Matériau :
74 mères naturelles d’enfants d’âge scolaire ayant une incapacité motrice, âgées de 27 à 58 ans, francophones. Le recrutement s’est fait par consultation des dossiers médicaux du Centre Cardinal Villeneuve

Instruments :
3 Questionnaires-maisons

Type de traitement des données :
Analyse descriptive, analyse statistique

3. Résumé


Cette étude vise à décrire la réalité des mères d’enfant ayant une incapacité motrice et à identifier les facteurs associés à la perception de surcharge. Les analyses de régression indiquent que le nombre d’heures par jour consacrées aux soins spécifiques de l’enfant est le prédicteur le plus important de la surcharge perçue. D’autres prédicteurs ont été identifiés, comme l’utilisation de mécanismes d’adaptation, le nombre de problèmes associés à l’incapacité de l’enfant et le nombre d’années de vie conjugale. Les caractéristiques environnementales ne sont pas apparues comme des prédicteurs de surcharge.