La famille du jeune enfant atteint d’un handicap intellectuel grave; un aperçu critique des modèles théoriques d’adaptation

La famille du jeune enfant atteint d’un handicap intellectuel grave; un aperçu critique des modèles théoriques d’adaptation

La famille du jeune enfant atteint d’un handicap intellectuel grave; un aperçu critique des modèles théoriques d’adaptation

La famille du jeune enfant atteint d’un handicap intellectuel grave; un aperçu critique des modèles théoriques d’adaptations

| Ajouter

Référence bibliographique [8404]

Boutin, Gérald et Martin, Daniel. 1993. «La famille du jeune enfant atteint d’un handicap intellectuel grave; un aperçu critique des modèles théoriques d’adaptation ». Apprentissage et socialisation, vol. 16, no 1-2, p. 121-130.

Fiche synthèse

2. Méthode


Echantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


La venue d’un enfant sévèrement handicapé au sein d’une famille entraîne des conséquences importantes pour l’ensemble de l’environnement familial. L’étude de cet impact est pourtant centrée traditionnellement sur les réactions affectives des parents. Ainsi, plusieurs modèles d’adaptation parentale existent, ils décrivent cette adaptation comme une chaîne causale menant d’une inadaptation à un point final d’adaptation. Les auteurs critiquent cette approche; ils avancent que d’autres modèles, qui tiennent davantage compte de l’inscription des familles dans un environnement global, peuvent être élaborés. Cette critique mène à une remise en question des pratiques d’évaluation, d’intervention et de recherche en ce qui concerne les familles comprenant un jeune enfant sévèrement handicapé.