Les effets des variables économiques sur le coût et la demande d’enfants au Québec : théorie et résultats

Les effets des variables économiques sur le coût et la demande d’enfants au Québec : théorie et résultats

Les effets des variables économiques sur le coût et la demande d’enfants au Québec : théorie et résultats

Les effets des variables économiques sur le coût et la demande d’enfants au Québec : théorie et résultatss

| Ajouter

Référence bibliographique [8378]

Felteau, Claude et Lefebvre, Pierre. 1993. Les effets des variables économiques sur le coût et la demande d’enfants au Québec : théorie et résultats. Coll. «Cahier no 9301». Montréal: Cahiers de recherche du département des sciences économiques de l’UQAM.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« L’objectif de ces travaux était de mesurer les effets de la fiscalité et des transferts conditionnels à la présence d’enfants à charge, sur la fécondité des québécoises vivant avec un conjoint. » (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Douze fichiers de micro-données de l’Enquête sur les finances des consommateurs de Statistique Canada depuis 1971 (personnes qui vivaient au Québec)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Cette étude identifie les facteurs économiques sous-jacents aux comportements de fécondité et aux effets que peuvent exercer les politiques économiques publiques sur ceux-ci. La première partie passe en revue les facteurs économiques qui influencent le coût des enfants et la demande d’enfant. Les résultats empiriques les plus robustes de la littérature empirique sont présentés. La deuxième partie résume les principaux résultats de travaux empiriques en démographie économique, réalisés au Département des sciences économiques de l’UQAM. [...] Les résultats présentés proviennent d’une part d’un modèle économétrique de choix discret des comportements de fécondité et de travail des québécoises estimé sur la période 1975-1987, et d’aute part, d’un modèle dynamique des comportements de fécondité selon le rang, estimé à l’aide de données portant sur les années 1975 à 1990. Une conclusion résume les enseignements acquis à l’aide de ces travaux et attire l’attention sur certaines questions soulevées par le principe de compensation des charges familiales dans la perspective d’une politique nataliste. » (p. 1)
- Première conclusion sur l’effet général des variables financières à savoir, l’importance du coût des enfants sur la fécondité;
- Deuxième conclusion sur les effets de la fiscalité personnelle et des transferts conditionnels i.e. influence sur le choix d’avoir un deuxième ou un troisième enfant, mais pas sur le choix d’en avoir un premier.
- Dernière conclusion: toutes les mesures (simulées) n’ont pas le même effet sur la fécondité (même si elles réduisent toutes le coût économique associé à la décision d’avoir un enfant). (p. 79)