Étude comparative de deux méthodes de sortie du prématuré: méthode kangourou versus méthode traditionnelle

Étude comparative de deux méthodes de sortie du prématuré: méthode kangourou versus méthode traditionnelle

Étude comparative de deux méthodes de sortie du prématuré: méthode kangourou versus méthode traditionnelle

Étude comparative de deux méthodes de sortie du prématuré: méthode kangourou versus méthode traditionnelles

| Ajouter

Référence bibliographique [8352]

Legault, Martine et Goulet, Céline. 1993. «Étude comparative de deux méthodes de sortie du prématuré: méthode kangourou versus méthode traditionnelle ». Revue canadienne de recherche en sciences infirmières / Canadian Journal of Nursing Research, vol. 25, no 4, p. 67-80.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Questions/Hypothèses :
« Les prématurés soumis à la méthode kangourou présentent, à chacun des temps de mesure, moins de variation : H1) de leur température cutanée, H2) de leur fréquence cardiaque, H3) de leur fréquence respiratoire, H4) de leur saturation en oxygène, que lorsque soumis à la méthode traditionnelle. H5) Les mères sont plus satisfaites lorsqu’elles prennent leur bébé selon la méthode kangourou que lorsqu’elles le prennent selon la méthode traditionnelle. H6) Les mères préfèrent la méthode kangourou à la méthode traditionnelle. »

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon final comprend 61 dyades mère-enfant qui ont complété toutes les étapes de la recherche. L’âge moyen des mères était de 26, 64 ans (18 à 39 ans). Trente prématurés étaient de sexe féminin et 31 de sexe masculin.

Instruments :
Trois appareils et deux questionnaires ont servi à la collecte des données.
Appareils :
- l’incubateur;
- le moniteur cardio-respiratoire;
- le sphygmo-oxymètre.
Questionnaires :
- Questionnaire sur la satisfaction maternelle après l’expérimentation de chaque méthode;
- Questionnaire « La méthode préférée par la mère ».

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Il existe deux méthodes favorisant la sortie prématurée de l’incubateur et permettant aux parents de prendre dans leurs bras leur bébé prématuré durant une courte période de temps. Cette recherche avait pour but de comparer la méthode kangourou (K) à la méthode traditionnelle (T) en termes de variation de quatre paramètres physiologiques (température cutanée, rythme cardiaque, rythme respiratoire et saturation en oxygène) chez le prématuré, et de satisfaction et de préférence maternelles. L’échantillon de convenance, composé de 61 dyades mère-prématuré, a été recruté aux soins intermédiaires du service de néonatalogie d’un centre hospitalier universitaire. Les résultats démontrent que la méthode k entraîne une variation minime des paramètres physiologiques du prématuré. La durée de sortie du prématuré est plus longue avec la méthode k qu’avec la méthode T. Les mères ont exprimé un degré élevé de satisfaction pour les deux méthodes mais la méthode k a été préférée par l’ensemble des mères. »