Portrait statistique des familles : Région de Lanaudière

Portrait statistique des familles : Région de Lanaudière

Portrait statistique des familles : Région de Lanaudière

Portrait statistique des familles : Région de Lanaudières

| Ajouter

Référence bibliographique [8309]

Québec. Secrétariat à la famille. 1993. Portrait statistique des familles : Région de Lanaudière. Québec: Gouvernement du Québec, Secrétariat à la famille.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Le portrait statistique des familles » se veut un outil de référence utile à ceux qui oeuvrent auprès des familles. Il pourra aussi servir à l’animation et à la réflexion que le Bureau Québécois de l’Année Internationale de la Famille (BQAIF) veut susciter dans toutes les régions du Québec.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Statistiques provenant de diverses sources gouvernementales : Bureau de la Statistique du Québec, Statistique Canada, ministère de la Main-d’Oeuvre, de la Sécurité de Revenu et de la Formation Professionnelle.

Type de traitement des données :
Analyse descriptive

3. Résumé


Le poids démographique de cette région a augmenté de 2,94% à 4,86% de 1971 à 1991. Un peu plus de 3% de la population a une langue maternelle autre que française. L’espérance de vie des hommes est sensiblement la même que celle de la province en général alors que celle des femmes y est généralement inférieure. L’indice de fécondité y est plus élevé que dans l’ensemble du Québec. Le nombre de familles et d’enfants a significativement augmenté par rapport à la moyenne québécoise. Le réseau des services de garde y est moins développé que dans la province. Le pourcentage de familles propriétaires est plus élevé dans cette région.