La situation familiale des enfants déplacés

La situation familiale des enfants déplacés

La situation familiale des enfants déplacés

La situation familiale des enfants déplacéss

| Ajouter

Référence bibliographique [8249]

Carrier, Gaby et Beaudoin, Suzanne. 1994. «La situation familiale des enfants déplacés». Dans Comprendre la famille , sous la dir. de Gilles Pronovost, p. 263-282. Actes du 2ème symposium québécois de recherche sur la famille tenu à Trois-Rivières les 3, 4 et 5 novembre 1993. Québec: Presses de l’Université du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« L’objectif de cette étude était d’explorer les diverses composantes des déplacements d’enfants, en vue de mieux comprendre le phénomène et ses implications sur l’expérience de vie de l’enfant en milieu familial. » (p. 266)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
- 50 enfants, 23 garçons et 27 filles (dont 10 enfants de 5 ans ou moins, 10 enfants de 6-10 ans, 13 enfants de 11-14 ans et 17 adolescents de 15-17 ans). Échantillon stratifié et proportionnel d’enfants ayant vécu un déplacement dans le réseau des services [de famille d’accueil à famille d’accueil ou de famille d’accueil à centre d’accueil (n=162)] sur un total d’enfants déplacés, population définie à partir de l’ensemble des enfants pris en charge en vertu des lois sur la santé et les services sociaux et les lois sur la protection de la jeunesse et placés en milieu substitut au CPEJ de Québec au 31 mars 1992 (n=1461)
- Entrevues réalisées auprès de 36 intervenants.

Instruments :
- « Deux instruments ont été construits pour saisir a) l’histoire de placement de l’enfant et ses principales caractéristiques [...] et b) la dynamique familiale de l’enfant. » (pp. 266-267)
- Guide d’entretien

Type de traitement des données :
Analyse statistique, analyse de contenu

3. Résumé


« Nous exposerons d’abord brièvement l’objet, le contexte et la méthodologie de l’étude pour ensuite soumettre les principaux résultats permettant d’alimenter les débats actuels sur la famille. En premier lieu nous présenterons les familles naturelles des enfants sous l’angle des caractéristiques socio-économiques et de la composition familiale. La seconde partie donnera un aperçu des transitions que ces enfants ont eu à vivre depuis leur entrée dans les ressources d’accueil jusqu’au moment où nous les avons observés, en insistant sur les motifs de déplacement et l’ampleur des déplacements. La troisième partie présentera les perceptions des intervenants quant au maintien des liens avec les parents et aux possibilités de stabilité de l’expérience familiale. À partir des résultats de cette étude, nous proposerons quelques pistes de développement pour mieux comprendre les perspectives de continuité et de stabilité de l’expérience familiale des enfants qui sont retirés de leur famille et placés en ressource substitut. » (p. 265)