Le réseau familial et l’appareil d’état

Le réseau familial et l’appareil d’état

Le réseau familial et l’appareil d’état

Le réseau familial et l’appareil d’états

| Ajouter

Référence bibliographique [8205]

Godbout, Jacques T. et Charbonneau, Johanne. 1994. «Le réseau familial et l’appareil d’état ». Recherches Sociographiques, vol. XXXV, no 1, p. 9-38.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Le coeur du texte sera consacré à une analyse des rapports actuels État-famille à l’aide de ces concepts [appareil et réseau]. » (pp. 10-11)

Questions/Hypothèses :
« Quel type de solidarité familiale l’État avantage-t-il dans ses interventions? Quel type de famille? Quel type de dépendance, ou d’autonomie, chaque institution favorise-t-elle? [...]. De quelle façon le retrait de l’État s’exerce-t-il dans la réalité? Est-ce toujours uniquement négatif? » (p. 11)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Différents documents dont Berger et Berger (1984), Commaille (1982), Dandurand (1988) Hofstadter (1985), Lemieux (1981), Lesemann et Lamoureux (1987), etc.

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Les auteurs analysent les rapports entre l’État et la famille en appliquant au cas québécois les concepts d’appareil et de réseau tels que les a développés Vincent Lemieux. Ils passent en revue l’ensemble des politiques actuelles à l’égard de la famille et les quelques recherches qui ont porté sur leurs effets. Cette analyse les conduit à suggérer qu’un nouveau modèle de collaboration émerge entre ces deux institutions fondamentales à la société moderne. » (p. 9)