Déclaration de violence selon les sexes

Déclaration de violence selon les sexes

Déclaration de violence selon les sexes

Déclaration de violence selon les sexess

| Ajouter

Référence bibliographique [8137]

Ouellet, Francine, Saint-Jacques, Marie-Christine et Lindsay, Jocelyn. 1994. «Déclaration de violence selon les sexes». Dans Violence conjugale : recherches sur la violence faite aux femmes en milieu conjugal , sous la dir. de Maryse Rinfret-Raynor et Cantin, Solange, p. 155-176. Boucherville, Québec: Gaëtan Morin Éditeur.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
- Observer comment se traduisent les écarts hommes-femmes par rapport aux différents types de violence.
- Dégager les similitudes et les différences dans les déclarations des comportements de violence dans un couple dont l’homme s’est présenté, volontairement ou non, à un groupe de traitement pour conjoints violents.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
27 hommes (d’âge moyen de 36 ans et de revenu moyen de 26 815 $) manifestant des comportements de violence à l’égard de leur conjointe, ainsi que leur conjointe.

Instruments :
Questionnaire posté, rempli lors d’une rencontre avec un intervenant : le « Conflict tactics Scales »

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Cette étude vise à observer comment se traduisent les écarts hommes-femmes par rapport aux différents types de violence. Suite à des analyses statistiques des résultats du questionnaire, on constate que, de manière générale, les déclarations des hommes et des femmes en matière de violence divergent. Les femmes de l’étude rapportent davantage la présence de différents comportements de violence comparativement aux hommes. Pour ce qui est de la violence psychologique, on observe, pratiquement à tous les items, des différences statistiquement significatives entre les hommes et les femmes. C’est aussi vis-à-vis ce type de violence qu’on observe les plus grands écarts entre les taux déclarés par les hommes et les femmes. On remarque également que la fréquence des comportements déclarés varie entre les deux catégories. En effet, le nombre d’abus déclarés par les femmes est toujours supérieur à celui signalé par les hommes. Les observations faites dans cette étude parlent en faveur de la participation des deux membres du couple dans l’évaluation de la violence.