Description d’un programme d’intervention auprès de familles à hauts risques psychosociaux et analyse comparative du stress personnel, du stress parental et du contexte de vie des mères participantes

Description d’un programme d’intervention auprès de familles à hauts risques psychosociaux et analyse comparative du stress personnel, du stress parental et du contexte de vie des mères participantes

Description d’un programme d’intervention auprès de familles à hauts risques psychosociaux et analyse comparative du stress personnel, du stress parental et du contexte de vie des mères participantes

Description d’un programme d’intervention auprès de familles à hauts risques psychosociaux et analyse comparative du stress personnel, du stress parental et du contexte de vie des mères participantess

| Ajouter

Référence bibliographique [8120]

Piché, Christiane, Roy, Bertrand et Couture, Germain. 1994. «Description d’un programme d’intervention auprès de familles à hauts risques psychosociaux et analyse comparative du stress personnel, du stress parental et du contexte de vie des mères participantes». Dans La famille et l’éducation de l’enfant de la naissance à six ans , sous la dir. de Bernard Terrisse et Boutin, Gérald, p. 297-315. Montréal: Les Éditions Logiques.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Traiter du niveau de stress perçu par les mères en relation avec l’exercice du contrôle de parent, avec les situations de vie auxquelles elles sont confrontées ainsi qu’avec leur sentiment général d’être stressées.

2. Méthode


Echantillon/Matériau :
26 familles dans le groupe expérimental (35 au départ), 25 pour le groupe contrôle et 28 pour le groupe témoin (30 au départ)

Instruments :
Enfants :
- Échelles de développement de Bayley (1969);
- Échelle d’intelligence Stanford-Binet (1986);
- Échelles de comportement adaptatif Vineland (1984);
- Inventaire « Home ».

Parents :
- Index de stress parental;
- Test de mesure du stress personnel;
- Inventaire des situations de vie.

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Un des éléments important à souligner est la nature des stresseurs identifiés par les mères « non à risque ». La majorité des stresseurs sont reliés à des questions d’ordre pécuniaire, à l’emploi ainsi qu’aux difficultés dans l’éducation des enfants alors que, dans les deux groupes à risques, les stresseurs se rattachent à la santé personnelle, aux déménagements et aux conflits familiaux. Les données reflètent également, et on peut le comprendre, que les mères ayant fait l’objet d’une intervention n’ont pas eu la disponibilité psychologique auprès de leur enfant que les chercheurs auraient souhaité observer. Il semble également que certaines interventions auraient pu diminuer le sentiment de compétence parentale, même si ce n’était vraiment pas l’un des objectifs de la recherche.