Les stratégies d’adaptation de l’adolescente en période de fugue

Les stratégies d’adaptation de l’adolescente en période de fugue

Les stratégies d’adaptation de l’adolescente en période de fugue

Les stratégies d’adaptation de l’adolescente en période de fugues

| Ajouter

Référence bibliographique [8051]

Belval, Sylvain. 1995. «Les stratégies d’adaptation de l’adolescente en période de fugue». Mémoire de maîtrise, Ste-Foy, Québec, Université Laval, École de service social.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Elle cherche à examiner si l’adolescente qui fuit son milieu de vie réussit à répondre à ses besoins de développement personnel et social, et si oui, comment elle y parvient. »

Questions/Hypothèses :
- « À quoi ressemble le quotidien de la fugueuse? À quel type de besoin la fugueuse cherche à satisfaire? »
- « Est-ce-que la fugue est un moyen, une statégie ou une fin utilisé par l’adolescente afin de répondre à ses besoins? »
- « Est-ce-que l’actualisation des besoins des adolescentes en fugue s’apparente à la hiérarchie des besoins de Maslow? »
- « L’adolescente en fugue possède-t-elle des traits qui la singularisent dans l’actualisation de ses besoins? »

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
9 adolescentes sélectionnées à partir de la population placée dans un centre de réadaptation pour jeunes en difficulté d’adaptation de la région de la Montérégie. Elles sont âgées de 14 à 17 ans, dont 6 ont entre 15 et 16 ans. Chacune des adolescentes avait été en fugue pour une période variant d’une semaine à deux mois.

Instruments :
Entrevue avec guide

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Cette étude de type exploratoire cherche à connaître les stratégies qu’adoptent des adolescentes pendant leur fugue, pour répondre à leurs principaux besoins. Les analyses résultant du discours recueilli auprès de neuf adolescentes hébergées dans un centre de réadaptation pour jeunes en difficulté d’adaptation de la Montérégie tendent à démontrer que les besoins identifiés par la fugueuse ne semblent pas différents de l’ensemble des besoins généraux des adolescentes. C’est-à-dire que le besoin d’argent, le besoin d’avoir des amis et la recherche de plaisir sont très importants à combler en cette période de vie. Ce qui paraît singulariser les adolescentes fugueuses, ce sont les stratégies qu’elles utilisent pour y parvenir. En effet, les adolescentes en fugue tendent à recourir à des stratégies moins acceptables socialement, telles que la prostitution, la danse nue, la vente de drogue [...]. Pour la majorité des adolescentes interrogées, la fugue a été davantage une source de plaisir, qu’une expérience pénible et douloureuse. »