À la jonction du clinique et du communautaire : la pratique de réseaux

À la jonction du clinique et du communautaire : la pratique de réseaux

À la jonction du clinique et du communautaire : la pratique de réseaux

À la jonction du clinique et du communautaire : la pratique de réseauxs

| Ajouter

Référence bibliographique [8041]

Blanchet, Luc, Edisbury, Lucie et Petitclerc, Lise. 1995. «À la jonction du clinique et du communautaire : la pratique de réseaux ». PRISME, vol. 5, no 1, p. 86-98.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Rendre compte de la dynamique relationnelle qui s’établit au sein des réseaux et les apports spécifiques du modèle de pratique de réseaux dans le contexte d’intervention auprès d’enfants.

Questions/Hypothèses :
« Lorsqu’on applique un programme d’intervention en réseau auprès d’enfants présentant des problèmes d’adaptation psychologique, quels changements peut-on observer au niveau de l’adaptation psychologique de l’enfant, la définition et l’attribution du problème, l’environnement social de soutien de l’enfant et l’adaptation familiale? Ces changements sont-ils propres au groupe auquel on applique le programme? » (p. 88)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
21 demandes de consultation

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« La pratique de réseaux est une forme d’intervention à la fois clinique et communautaire qui fait appel au potentiel de soutien social et affectif présent dans l’environnement social des jeunes en difficulté, et ce, tant pour la définition du problème présenté que pour la recherche de solutions. Une étude menée au Service enfance-famille du département de psychiatrie de l’hôpital Jean-Talon a permis de faire ressortir des éléments nouveaux quant à la contribution des différents participants à ces interventions : l’enfant, la famille immédiate et la parenté, les amis, les professeurs et les autres intervenants professionnels. Les auteurs rendent compte du contexte et des modalités d’intervention, et au moyen de vignettes cliniques, ils discutent de la dynamique relationnelle qui s’établit au sein des réseaux de même que des apports spécifiques de cette pratique. » (p. 87)