Maintenir les frères et soeurs ensemble? Le placement des fratries

Maintenir les frères et soeurs ensemble? Le placement des fratries

Maintenir les frères et soeurs ensemble? Le placement des fratries

Maintenir les frères et soeurs ensemble? Le placement des fratriess

| Ajouter

Référence bibliographique [8026]

Carrier, Gaby, Drapeau, Sylvie et Carette, Anne-Renée. 1995. Maintenir les frères et soeurs ensemble? Le placement des fratries. Québec: Université Laval, Association des centres jeunesse du Québec, Centre de recherche sur les services communautaires.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
- Explorer et décrire les principaux avantages et inconvénients associés au placement conjoint ou séparé des frères et soeurs, tels que perçus par les intervenants, les parents, les enfants et les responsables des familles substituts.
- Faire émerger les divergences et les convergences dans le discours des personnes interrogées en lien avec les caractéristiques des situations.

2. Méthode


Échantillon / Matériau :
10 situations de placement en famille d’accueil tirées du bassin d’enfants placés aux Centre jeunesse de Québec: 14 enfants âgés de 9 à 17 ans, 10 intervenants, 10 familles d’accueil (en majorité des femmes), 8 parents responsables des enfants placés (7 mères et 1 père)

Instruments :
Entrevues semi-dirigées

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


La présente recherche, de nature exploratoire, porte sur le placement en famille d’accueil d’enfants d’une même fratrie. Cette étude fait état d’une comparaison des discours des intervenants, des parents, des enfants et des familles d’accueil ainsi que des avantages et inconvénients du placement des fratries dans une même famille d’accueil ou dans des familles différentes. Les résultats démontrent que, dans l’ensemble, les adultes interrogés se sont dit plus favorables au placement conjoint des fratries qu’à leur séparation. De leur côté, les enfants étaient moins unanimes. Les intervenants mentionnent être favorables au placement conjoint des enfants, reconnaissant qu’il peut être parfois pertinent de les séparer. Les familles d’accueil seraient d’opinion partagée.