Vie relationnelle et sentiment de bien-être personnel des adolescents québécois

Vie relationnelle et sentiment de bien-être personnel des adolescents québécois

Vie relationnelle et sentiment de bien-être personnel des adolescents québécois

Vie relationnelle et sentiment de bien-être personnel des adolescents québécoiss

| Ajouter

Référence bibliographique [8014]

Cloutier, Richard, Jacques, Christian et Carrier, Gaby. 1995. «Vie relationnelle et sentiment de bien-être personnel des adolescents québécois ». PRISME, vol. 5, no 1, p. 115-132.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« [...] la présente démarche vise à évaluer la force et la nature de la composnte relationnelle dans le sentiment de bien-être personnel des jeunes. Plus spécifiquement, la démarche vise à répondre aux trois questions suivantes : 1) Quelle est la proportion de la variance du sentiment de bien-être personnel qui peut être expliquée par le type de relations que le jeunes vit? 2) Quelles sont les variables qui ressortent comme les prédicteurs les plus puissants du sentiment de bien-être personnel chez les adolescents? et 3) Retrouve-t-on les mêmes déterminants du bien-être personnel chez les garçons et chez les filles, chez les jeunes en difficulté et chez les élèves du secondaire? »

2. Méthode


Echantillon/Matériau :
« L’échantilon se compose de deux sous-ensembles: a) un groupe d’élèves du secondaire; et b) un groupe d’adolescents en difficulté issu des clientèles des Centres Jeunesse du Québec(CJ). Le sous-échantillon d’élèves est choisi au hasard parmi l’ensemble des inscrits dans les écoles secondaires du Québec; 1,25% de cette population est invité à répondre au questionnaire. De 6121 questionnaires expédiés par la poste, 3214 sont remplis, ce qui donne un taux de réponse global de 52,6%. L’âge moyen de ces répondants est de 14,7; il y a 1398 garçons et 1794 filles et leur distribution selon la classe est la suivante : 1re secondaire=19,9%; 2e secondaire=20,9%; 3e secondaire=21,5%; 4e secondaire=18,1%; 5e secondaire=15,3%; 6e secondaire=0,8% et cheminement particulier=3,5%. » Dans le sous-échantillon CJ, 608 questionnaires sont complétés (taux de réponse de 32,3%). Il y a 311 garçons et 289 filles dont la moyenne d’âge est de 15,01. Leur classification en classe est la suivante: 1re secondaire=21,2%; 2e secondaire=19,8%; 3e secondaire=17,7%; 4e secondaire=13,51%; 5e secondaire=7,7%; 6e secondaire=2,5% et cheminement particulier=17,5%.

Instruments :
Questionnaire « Ados, familles et milieux de vie » : L’analyse de consistance interne, effectuée sur les huit échelles du questionnaire où des données sont puisées pour la présente analyse, indiquent des coefficients alpha de Cronbch variant de 0,63 à 0,92.

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Cette étude s’adresse à la question suivante : ’Quels sont les déterminants relationnels du sentiment de bien-être personnel des adolescents québéçois?’. Les données recueillies dans le cadre de l’enquête ’Ados, familles et milieux de vie’, enquête menée auprès de 3822 jeunes québécois des deux sexes, sont utilisées afin de répondre à cette question. Les répondants sont âgés de 12 à 18 ans et proviennent de la population adolescente inscrite au secondaire (les élèves) ou recevant des services des Centres jeunesse (les jeunes en difficulté). Le questionnaire utilisé : ’Ados, familles et milieux de vie’ a été conçu pour les besoins de l’enquête en version française et en version anglaise. Les résultats des analyses de régression indiquent que l’ensemble du monde relationnel des jeunes explique 40 % de la variance de leur sentiment de bien-être personnel et l’ordre d’importance des déterminants est le suivant: famille, amis, école. Toutefois, ce lien est différent selon qu’il s’agisse des filles et des garçons, qu’il s’agisse des élèves ou des jeunes en difficulté. »