La cartographie de concepts dans le contexte de la modélisation des interventions auprès de familles en crise

La cartographie de concepts dans le contexte de la modélisation des interventions auprès de familles en crise

La cartographie de concepts dans le contexte de la modélisation des interventions auprès de familles en crise

La cartographie de concepts dans le contexte de la modélisation des interventions auprès de familles en crises

| Ajouter

Référence bibliographique [8003]

Dagenais, Christian et Bouchard, Camil. 1995. La cartographie de concepts dans le contexte de la modélisation des interventions auprès de familles en crise. Coll. «Les Cahiers d’analyse du GRAVE, vol. 2, no 3». Montréal: Groupe de recherche et d’action sur la victimisation des enfants.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Présenter « [...] l’utilité de la technique de cartographie de concepts mise à contribution lors de la première étape d’une étude portant sur la théorie de l’action des acteurs mêmes qui interviennent dans le contexte de la protection de la jeunesse. » (p. 2)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Notre échantillon se compose de douze intervenants choisis selon deux critères liés au type de tâche qu’ils exécutent, soit : l’évaluation et l’orientation ou la prise en charge des cas signalés à la Protection de la jeunesse et à l’équipe à laquelle ils appartiennent, soit: l’abus physique et négligence et les troubles de comportement. Une équipe d’éducateurs en milieu familial, récemment mandatée pour intervenir en contexte de protection, font également partie de ce groupe. » (p. 4)

Instruments :
Technique de la cartographie de concepts

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Cette communication porte sur l’utilité de la technique de cartographie de concepts mise à contribution lors de la première étape d’une étude portant sur la théorie de l’action des acteurs mêmes qui interviennent dans le contexte de la protection de la jeunesse. Cette étude vise à répondre aux interrogations de ces intervenants qui exprimaient le souhait d’explorer l’univers de leur pratique en matière de crise familiale. Elle vise donc à construire le ou les modèles d’intervention auxquels ils se réfèrent implicitement, en considérant les aspects suivants :
1) la définition de la crise propre aux intervenants;
2) le processus suivi par les intervenants lors d’une situation de crise;
3) le but et les objectifs poursuivis par les intervenants lors de la mise en oeuvre de chacune des interventions spécifiques en situation de crise;
4) les fondements ou prémisses sur lesquels les intervenants appuient leurs interventions (théorie implicite);
5) les obstacles à l’efficacité de ces interventions dans le cadre des pratiques courantes des intervenants. [...]
Le premier volet de l’étude vise à construire une représentation de la théorie de l’action du CPEJL en matière d’intervention de crise, telle qu’exprimée par des intervenants (n=12) au cours de deux séances de groupe. La technique de cartographie de concepts, mise au point par Trochim (1989) permet d’organiser le contenu livré par ces intervenants, afin de présenter les résultats sous forme graphique. » (pp. 2-4)
Pour commander :
Yvonne Geoffrion, coordonnatrice du GRAVE : (514) 987-3000 poste 3736 (geoffrion.yvonne@uqam.ca) ou www.unites.uqam.ca/grave