Bias in Age at marriage in Family Reconstitutions: Evidence from French-Canadian Data

Bias in Age at marriage in Family Reconstitutions: Evidence from French-Canadian Data

Bias in Age at marriage in Family Reconstitutions: Evidence from French-Canadian Data

Bias in Age at marriage in Family Reconstitutions: Evidence from French-Canadian Datas

| Ajouter

Référence bibliographique [7988]

Desjardins, Bertrand. 1995. «Bias in Age at marriage in Family Reconstitutions: Evidence from French-Canadian Data ». Population Studies, vol. 49, no 1, p. 165-169.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« In this paper, French-Canadian data are used to investigate the importance of the migration-censoring bias on age at first marriage, and the focus is on verifying empirically Ruggles’ micro-simulation results. Tables will thus be presented to facilitate comparison with data. » (p. 166)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
They used population register. The register contains biographical and genealogical information on all individuals who lived in the colony (French colony on the shores of the St-Lawrence early in the seventeenth century)

Type de traitement de données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Les estimations de l’âge au mariage à partir des reconstitutions de famille peuvent être biaisées vers le bas lorsque celles-ci ne prennent en compte que les mariages des personnes qui résident toujours dans leur paroisse de naissance, parce que, si la probabilité de migrer augmente avec l’âge, les plus jeunes sont surreprésentés par rapport aux plus âgés. Les micro-simulations montrent que ce biais peut avoir des conséquences très importantes. L’auteur exploite ici des données du Canada français pour étudier l’importance du biais et vérifier empiriquement les résultats de la micro-simulation. Bien qu’une forte proportion des individus aient migré entre leur naissance et leur mariage, le biais n’a pratiquement aucun effet, grâce aux caractéristiques particulières des migrations. Si l’examen du calendrier des migrations avant le mariage est nécessaire quand on calcule l’âge au premier mariage à partir des données sur les seuls ’sédentaires’, il n’est pas impossible que, dans bien des cas, l’âge soit le même pour les personnes qui sont restées dans la paroisse où elles sont nées et pour celles qui ont migré. » (résumé issu de la Revue des revues de démographie)