Aspects psychologiques de la délinquance et des troubles de comportement chez les adolescents des minorités ethniques

Aspects psychologiques de la délinquance et des troubles de comportement chez les adolescents des minorités ethniques

Aspects psychologiques de la délinquance et des troubles de comportement chez les adolescents des minorités ethniques

Aspects psychologiques de la délinquance et des troubles de comportement chez les adolescents des minorités ethniquess

| Ajouter

Référence bibliographique [7938]

Jauregui, Immaculada. 1995. «Aspects psychologiques de la délinquance et des troubles de comportement chez les adolescents des minorités ethniques ». Revue Canadienne de Psycho-Éducation, vol. 24, no 1, p. 31-54.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Approfondir les liens qui pourraient exister entre le facteur immigration et l’existence de la délinquance chez les adolescents.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Le sujet abordé touche aux liens qui pourraient exister entre le facteur ’immigration’ et l’existence de certains problèmes sociaux. Plus précisément, de délinquance chez les adolescents, ce qui représente au Québec un problème social de taille. Les médias, plusieurs acteurs du système judiciaire et du réseau des affaires sociales tendent de plus en plus à relier les termes ’délinquance’ et ’communautés culturelles’. Également, la littérature traitant de délinquance chez les adolescents issus de minorités ethniques met surtout l’accent sur le phénomène de l’immigration et ses conséquences (attitudes à l’égard de l’intégration, choc culturel, déstabilisation familiale). [...] Malgré la quantité de recherches sur le sujet, on connaît encore mal les implications et les conséquences à la fois de la différence culturelle et du phénomène de l’immigration sur la délinquance des adolescents issus de minorités ethniques. Le présent exposé est consacré à l’appronfondissement théorique du problème. En plus d’évoquer l’histoire de l’immigration au Québec, elle décrit les difficultés qu’éprouvent généralement les familles immigrantes. Une fois définie la notion de minorité ethnique, seront présentées des analyses relativement à l’ampleur de la délinquance et des problèmes de comportement. Les variables psychologiques qui ont davantage retenu l’attention des chercheurs seront étudiées. »