Le rôle des croyances causales maternelles lors des interactions mère-enfant

Le rôle des croyances causales maternelles lors des interactions mère-enfant

Le rôle des croyances causales maternelles lors des interactions mère-enfant

Le rôle des croyances causales maternelles lors des interactions mère-enfants

| Ajouter

Référence bibliographique [7919]

Lavoie, Maryse. 1995. «Le rôle des croyances causales maternelles lors des interactions mère-enfant». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université de Montréal, École de psycho-éducation.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« L’objectif de cette étude est d’évaluer de quelle façon les perceptions des mères concernant les causes des comportements de leur enfant sont liées à la manifestation des comportements affectifs, cognitifs et métacognitifs de celles-ci en interaction avec leur enfant (âge moyen=84 mois). » (p. iv)

Questions/Hypothèses :
« Nous supposons que les mères croyant que les comportements de leur enfant sont causés par des facteurs externes, incontrôlables par l’enfant ou contrôlables par elles-mêmes auront une coordination affective plus positive et plus de comportements de support cognitif et métacognitif que les mères croyant que les comportements de leur enfant sont causés par des facteurs internes, contrôlables par l’enfant ou incontrôlables par elles-mêmes. » (p. iv)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
40 dyades mère-enfant

Instruments :
Questionnaire d’enquête

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Les mères croyant que les causes des comportements prosociaux de leur enfant lui sont externes ou qu’il ne peut les contrôler donnent plus de support cognitif ou métacognitif à leur enfant. [...] Aucune relation ne fut observée au niveau du contrôle de la mère de même qu’avec les variables mesurant les dimensions affectives du comportement maternel. L’obtention de résultats majoritairement non significatifs peut peut-être s’expliquer par des aspects méthodologiques comme le choix des questionnaires utilisés ou les caractéristiques des dyades participant à l’étude. Cependant, contrairement aux autres études qui rapportent un lien significatif entre les croyances des mères et leurs comportements, les comportements maternels ont été observés directement dans cette étude. » (pp. iv-v)