Générations contemporaines, itinéraires et solidarités

Générations contemporaines, itinéraires et solidarités

Générations contemporaines, itinéraires et solidarités

Générations contemporaines, itinéraires et solidaritéss

| Ajouter

Référence bibliographique [7908]

Lefebvre, Solange. 1995. «Générations contemporaines, itinéraires et solidarités». Dans Le défi des générations. Enjeux sociaux et religieux du Québec d’aujourd’hui , sous la dir. de Jacques Grand’Maison, Baroni, Lise et Gauthier, Jean-Marc, p. 89-186. Coll. «coll. Cahiers d’études pastorales». Saint-Laurent, Québec: Fides.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
- « Dans le but de mieux comprendre où se situe la population québécoise au plan social, culturel et spirituel, nous avons recueilli un échantillonnage d’entrevues en tenant compte des variables classiques de l’âge, du sexe, de la classe sociale et de l’appartenance religieuse. » (p. 92)
- « [...] nous avons tenté d’évaluer quelques traits caractéristiques de chaque cohorte, c’est-à-dire le regroupement de personnes nées dans un même intervalle de temps et d’époque. Et du dedans de chacun des dossiers de recherche publiés, nous émettions des hypothèses concernant les facteurs socio-culturels, économiques et religieux qui affectaient les relations intergénérationnelles. » (p. 93)

Questions/Hypothèses :
« L’ensemble des questions névralgiques ont été rassemblées autour de la problématique de la transmission, ’enjeu capital des échanges entre générations’. Celle-ci est en effet visée à travers les questions suivantes qui ressortent des analyses d’entrevue : 1. Le sens du parcours des âges; 2. Les difficultés rencontrées au plan de la transmission de la vie, de la culture et de la foi dans la famille, à l’école, dans les milieux professionnels et religieux; 3. Les débats autour de la distribution/transmission des richesses et du travail qui soulève l’épineuse question de l’équité entre les générations présentes et à venir; 4. Les nouvelles solidarités cherchées entre les générations, dans les divers milieux familiaux, sociaux et professionnels. » (p. 94)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
- « [...] dizaines d’entrevues individuelles et de groupe » (p. 93);
- entrevues directives et semi-directives.

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Les sociétés modernes, mobiles et changeantes, ont certes mis fin à bien des stagnations et des étouffements ressentis dans le passé. Elles ont relativisé le poids de la tradition et des ’liens du sang’, relâché les contraintes sociales, familiales et religieuses; elles ont remis en cause l’accaparement du pouvoir et du savoir par les plus âgés. Mais depuis, un travail est en chantier : repenser et recomposer les rapports de générations dans ces nouvelles conditions. Selon la perspective critique et provocatrice de changement qui est celle de la recherche-action, nous espérons indiquer certaines voies en ce sens. » (p. 94) « Le rapport entre les générations est un lieu privilégié pour vérifier ou évaluer la vitalité d’une culture, d’une société. Et qui sait? Peut-être cela représente-t-il aussi une question et un défi majeur pour l’Église, pour sa signification et son action » (p. 181)