Vivre en région éloignée avec un enfant malade chronique

Vivre en région éloignée avec un enfant malade chronique

Vivre en région éloignée avec un enfant malade chronique

Vivre en région éloignée avec un enfant malade chroniques

| Ajouter

Référence bibliographique [7888]

Lutumba Ntetu, Antoine, Cormier, Josée, Bergeron, Claire et Gobeil, Dominique-Ève. 1995. «Vivre en région éloignée avec un enfant malade chronique ». L’infirmière canadienne / The Canadian Nurse, vol. 91, no 1, p. 45-47.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« La fondation s’est assigné comme objectifs: recueillir de l’information et informer les parents de l’aide dont ils peuvent bénéficier lors d’un séjour à l’extérieur de la région, d’établir un service de soutien psychologique pour ces familles, de sensibiliser la population régionale aux besoins et au vécu de ces parents et de solliciter et recevoir des dons financiers et de l’aide technique pour réaliser les objectifs de la fondation. » (p. 47)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Est admissible à l’aide, toute famille ayant un enfant âgé de moins de 18 ans, atteint d’une maladie chronique grave et dirigé hors de la région [Saguenay-Lac-St-Jean] pour des traitements spécialisés. » (p. 47)

3. Résumé


« Plusieurs parents font face au défi quotidien de soigner un enfant atteint d’une maladie chronique. Les problèmes sociaux et psychologiques associés à ce sujet ont déjà été traités par plusieurs auteurs. Cependant, aucun d’eux n’a souligné les défis spécifiques que les parents vivant dans des régions isolées doivent surmonter. Pour obtenir les soins médicaux spéciaux dont ces enfants ont besoin, plusieurs familles de régions éloignées font face à un fardeau financier et à une relocalisation dans les centres urbains. Ces familles sont déracinées de leur milieu quotidien et transportées dans un environnement inconnu, ce qui a pour effet d’augmenter leur isolement. Cet article décrit la ’fondation Brin d’Espoir’ créée récemment par les infirmières du Saguenay-Lac-St-Jean en collaboration avec les familles. Le but de cette fondation est de répondre aux besoins psychologiques, financiers et matériels de ces familles. » (p. 47)