Créer des liens familiaux de convivialité. Une réflexion conjointe sur les familles, l’immigration et les communautés culturelles à l’occasion de l’année internationale de la famille

Créer des liens familiaux de convivialité. Une réflexion conjointe sur les familles, l’immigration et les communautés culturelles à l’occasion de l’année internationale de la famille

Créer des liens familiaux de convivialité. Une réflexion conjointe sur les familles, l’immigration et les communautés culturelles à l’occasion de l’année internationale de la famille

Créer des liens familiaux de convivialité. Une réflexion conjointe sur les familles, l’immigration et les communautés culturelles à l’occasion de l’année internationale de la familles

| Ajouter

Référence bibliographique [7844]

Québec. Conseil de la famille, Conseil des communautés culturelles et de l’immigration du Québec. 1995. Créer des liens familiaux de convivialité. Une réflexion conjointe sur les familles, l’immigration et les communautés culturelles à l’occasion de l’année internationale de la famille. Québec: Gouvernement du Québec, Conseil de la famille, Conseil des communautés culturelles et de l’immigration du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
- « [...]explorer les conditions et les mesures nécessaires permettant aux familles immigrantes et à celles des communautés culturelles de s’intégrer pleinement au sein de la société québécoise. » (p. 1)
« La présente réflexion scrutera la littérature théorique et empirique touchant la diversité ethnoculturelle des familles du Québec afin de décrire la dynamique de l’intégration des familles des communautés culturelles à la société d’acceuil. » (p. 2)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses dont plusieurs documents gouvernementaux

Type de traitement des données :
Réflexion critique, analyse de contenu

3. Résumé


« Il s’agira notamment de :
1) présenter les principes et les orientations avancés dans les politiques québécoises en matière familiale et en matière d’immigration et d’intégration des immigrants et des Québécois des communautés culturelles;
2) relever et décrire, sur la base des principales données disponibles, les caractéristiques essentielles des familles immigrantes et de celles des communautés culturelles établies au Québec, en les comparant dans la mesure du possible, aux autres familles de la société d’accueil;
3) décrire la dynamique de l’intégration des membres de la famille à la société québécoise, qu’ils soient nés au Québec, ailleurs au Canada ou dans une autre société;
4) identifier des orientations pour favoriser et soutenir l’intégration des familles immigrantes. » (p. 2)
« Au terme de ce travail, [...]. Nous croyons avoir démontré et illustré l’importance fondamentale de la dynamique familiale dans l’intégration sociale, économique, culturelle et politique des familles et de leurs membres. L’importance également de la façon dont la société d’accueil elle-même doit agir à l’égard de ces familles, dans ses institutions, ses entreprises, ses associations et jusque dans ses rapports de voisinage, pour les accueillir, les informer et les soutenir dans leurs efforts pour apprendre le français, pour se trouver un emploi ou démarrer une entreprise, pour utiliser les services communs et participer à tous les domaines d’activités accessibles aux citoyens de notre société. » (p. 73)