Les oripeaux des ados : la nouvelle condition subjective des jeunes

Les oripeaux des ados : la nouvelle condition subjective des jeunes

Les oripeaux des ados : la nouvelle condition subjective des jeunes

Les oripeaux des ados : la nouvelle condition subjective des jeuness

| Ajouter

Référence bibliographique [78]

Tassé, Louise L. 2011. Les oripeaux des ados : la nouvelle condition subjective des jeunes. Paris: L’Harmattan.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Faire entendre les résonances imaginaires et symboliques des récits de vie des adolescents qui se sont enfuis dans la rue, de ceux qui se sont retrouvés avec leurs amis dans un gang de rue, ou celle qui s’est laissée violer par les jeunes voyous des gangs criminalisés, tel est le propos de cet essai. » (p. 9)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Les témoignages des jeunes présentés dans cet ouvrage sont issus d’un projet de recherche effectué en 2003, « Exclusion sociale, itinérance et errance dans la région de Lanaudière. Ces enfants et ces adultes des périlleux voyagements ». Cette recherche fait également l’objet d’une fiche dans Famili@.

Type de traitement des données :
Analyse de contenu
Réflexion critique

3. Résumé


« Dans la première partie de cet essai, je reconstitue la trajectoire de vie des dix jeunes qui j’ai rencontrés d’abord à partir des points de rupture relatifs à la possibilité de leur appartenance à un milieu familial et socioculturel sécurisant. Ces ruptures apparaissent sous les différentes formes qu’ont pris le nomadisme (le leur ou celui de leur famille), la monoparentalité, la pauvreté matérielle ou le décrochage scolaire dans leur trajectoire de vie. […] Dans la deuxième partie, je mets l’accent sur la perception des gangs de rue par les intervenants, par des élèves de Secondaire 3 et des jeunes qui fréquentent des Maisons de Jeunes. » (p. 11-12)