Les politiques familiales au Québec. Une perspective historique

Les politiques familiales au Québec. Une perspective historique

Les politiques familiales au Québec. Une perspective historique

Les politiques familiales au Québec. Une perspective historiques

| Ajouter

Référence bibliographique [7780]

Baillargeon, Denyse. 1996. «Les politiques familiales au Québec. Une perspective historique ». Lien social et Politiques, no 36, p. 21-32.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Proposer une lecture des politiques familiales au Québec dans une perspective historique :
- 1990-1960 : l’Église, l’État et les familles (p. 21);
- 1960-1996 : l’État, les familles et les femmes (p. 25)

Questions/Hypothèses :
Les choix politiques actuels ont pour effet de reporter « sur les femmes le soin de ceux et celles (enfants, mais aussi personnes âgées ou handicapées, etc.). » (p. 21)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Différents ouvrages dont des documents sur les politiques de congés de maternité, sur les services de garde, etc.

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« L’histoire des politiques familiales au Québec peut se subdiviser en deux périodes : une première, qui s’étend du début du XXe siècle jusqu’aux années 1960, durant laquelle le soutien aux familles était principalement assuré par des institutions religieuses, et une seconde, amorcée avec la Révolution tranquille, où l’État a joué un rôle beaucoup plus actif, bien que nettement insuffisant. Les législations et les mesures mises en place depuis 1960 se caractérisent en effet par de sérieuses lacunes en ce qui a trait à la conciliation travail-famille, situation qui n’est pas près de s’améliorer compte tenu de la crise actuelle des finances publiques et de la remise en cause de l’État providence. » (p. 168)