Répertoire d’outils soutenant l’identification précoce de la violence conjugale

Répertoire d’outils soutenant l’identification précoce de la violence conjugale

Répertoire d’outils soutenant l’identification précoce de la violence conjugale

Répertoire d’outils soutenant l’identification précoce de la violence conjugales

| Ajouter

Référence bibliographique [778]

Flores, Jasline, Lampron, Christiane et Maurice, Pierre. 2010. Répertoire d’outils soutenant l’identification précoce de la violence conjugale. Montréal: Gouvernement du Québec, Institut national de santé publique, Direction du développement des individus et des communautés.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Ce document se veut compléter le document produit par l’Institut national de santé publique du Québec en 2006 qui « [...] a permis de mieux comprendre les pratiques, les difficultés et les besoins en matière d’identification de cas de violence conjugale des intervenants des CLSC du Québec » en soumettant un répertoire d’outils soutenant l’identification précoce de la violence conjugale. (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« Dans le présent document sont présentés une série d’outils pouvant être utilisés pour 1) identifier la violence conjugale, 2) évaluer la dangerosité et 3) développer les compétences en identification de la violence conjugale (formations). Cette liste constitue une mise à jour du volet 1 de l’étude Consolidation des pratiques en violence conjugale dans les CLSC du Québec : étude exploratoire. […] Une brève présentation des outils du domaine de l’évaluation de la dangerosité a été ajoutée afin de compléter le portrait des outils utilisés pour faire de l’identification précoce de la violence conjugale. Le présent répertoire a été produit en complément du rapport Stratégies et conditions de réussite en matière d’identification précoce de la violence conjugale dans le réseau de la santé et des services sociaux du Québec. » (p. 1)