Les employeurs et la sécurité des familles

Les employeurs et la sécurité des familles

Les employeurs et la sécurité des familles

Les employeurs et la sécurité des familless

| Ajouter

Référence bibliographique [7773]

Béland, Claude. 1996. «Les employeurs et la sécurité des familles». Dans La sécurité des familles en période d’insécurité: jalons pour un nouveau départ vol.II , sous la dir. de Forum national sur la sécurité des familles, p. 49-71. Ottawa: Conseil canadien de développement social.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Démontrer en quoi les employeurs peuvent aujourd’hui agir en véritables partenaires, aussi bien à l’échelle de la société qu’au sein même de l’entreprise qu’ils dirigent. Je veux indiquer quels principes et quelles considérations stratégiques il est aujourd’hui préférable de tenir compte, en vertu des responsabilités familiales des individus dans le milieu de travail. » (p. 50)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Statistiques économiques, données sur le vieillissement et sur la famille

Type de traitement de données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Au cours des dernières années les boulversements économiques ont donné le ton à une période d’insécurité chez les familles. Ces mutations peuvent trouver explication logique, néanmoins les questions humaines sont beaucoup plus complexes. Dans ce chapitre l’auteur traite de la position des employeurs dans la recherche d’un meilleur climat socio-économique pour les familles canadiennes. S’inspirant de son expérience de gestionnaire au sein du Mouvement Desjardins et de celle acquise au cours de nombreux forums économiques et sociaux auxquels il a participé, il démontre l’importance pour les gestionnaires de s’adapter aux nouveaux changements. Il explique sa démarche en ces mots : « Ma démonstration se fera en quatre points. J’évoquerai d’abord quelques phénomènes nouveaux qui redéfinissent le contexte dans lequel les entreprises ont à évoluer. Dans un deuxième temps, je rappellerai brièvement les changements intervenus ces dernières années dans la composition de la main-d’oeuvre et dans ses préoccupations à l’égard de la vie familiale. J’essaierai ensuite de démontrer pourquoi il faut des nouveaux modes de gestion pour faire face aux défis actuels et de quelle façon la sécurité des employés et la prise en compte de leurs responsabilités parentales s’y insèrent. Enfin, je situerai les rôles et les responsabilités de chaque partenaire dans ce qui devrait être, plus globalement, un projet de société généreux par lequel, tous ensemble, nous voulons dessiner un monde permettant à chacun et chacune de donner la pleine mesure de ses talents et de ses aptitudes. » (p. 50)