Analyse des indicateurs de la compétence des parents pour stimuler le langage de l’enfant

Analyse des indicateurs de la compétence des parents pour stimuler le langage de l’enfant

Analyse des indicateurs de la compétence des parents pour stimuler le langage de l’enfant

Analyse des indicateurs de la compétence des parents pour stimuler le langage de l’enfants

| Ajouter

Référence bibliographique [7679]

Gallagher, Frances. 1996. «Analyse des indicateurs de la compétence des parents pour stimuler le langage de l’enfant». Mémoire de maîtrise, Sherbrooke, Québec, Université de Sherbrooke, Département des sciences infirmières.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Cette étude vise à identifier et décrire les indicateurs de compétence des parents pour stimuler le développement du langage de leur enfant de trois ans, lorsque ce dernier accuse un retard de langage. » (p. 12)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Les personnes participant à cette étude sont des parents dont l’enfant présente un retard de langage. Ces parents ont suivi le programme Hanen de stimulation du langage en milieu communautaire [...]. » (p. 50) Pour participer au programme Hanen, les parent sdoivent rencontrer certains critères d’admissibilité [...]. L’évaluation du langage de l’enfant, sous la responsabilité du Département d’orthophonie du CUSE, doit conclure à un retard d’au moins un an. [...] De son côté, outre être motivé à participer aux activités du programme, le parent doit comprendre et parler le français. Le parent peut être d’une famille monoparentale ou biparentale. Sont exclus, les parents dont l’enfant de trois ans présente un trouble ou un retard sévère dans différentes sphères, un problème permanent d’audition ou si l’enfant est suivi ailleurs en orthophonie (Bédard et al., 1991). » (p. 51) L’échantillon final porte sur 30 enregistrements d’interactions de dyades parent-enfant.

Instruments :
- Questionnaire sociodémographique;
- Enregistrement des interactions.

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Parmi les difficultés de développement chez l’enfant, le retard de langage est fréquemment rencontré (Jenkins, Bax, Hart, 1980). À la suite d’une recension des écrits et en raison de la faiblesse des données de la littérature sur les descriptions d’indicateurs de compétence parentale pour stimuler le langage de l’enfant, la présente étude a été abordée dans la perspective de documenter davantage cette compétence. Il s’agit d’une étude qualitative ayant pour objectif d’identifier et de décrire des indicateurs de la compétence des parents pour stimuler le langage chez leur enfant, lorsque ce dernier accuse un retard. [...] La recension des écrits sur les indicateurs de compétence parentale et le contenu des éléments verbaux et non verbaux des enregistrements de trois parents furent utilisé pour élaborer le cadre d’analyse du corpus des données. Nous avons procédé à l’analyse catégorielle du contenu en nous inspirant largement du modèle dit mixte de classification du matériel qualitatif (L’Écuyer, 1990; Van der Maren, 1987). Deux juges ont analysé de façon indépendante 30% des interactions parent-enfant choisies au hasard. Une entente interjuges à 85% et une discussion entre les codeures ont permis de décider des catégories à retenir. Cinq juges différents ont participé à cette vérification. Les résultats de l’analyse qualitative du contenu des enregistrements font ressortir des descriptions d’indicateurs de comportements des parents qui favorisent la stimulation du langage chez l’enfant. Ces indicateurs se regroupent en 21 catégories qui se distribuent dans cinq (5) rubriques, soit: laisse l’enfant initier, crée un contexte stimulant pour l’enfant, partage l’activité avec l’enfant, enrichi le langage et l’expérience de l’enfant et contrôle. Les descriptions d’indicateurs sont illustrées à partir d’exemples tirés du corpus des données. »