La psychologie familiale des gais et des lesbiennes : perspective de la tradition scientifique nord-américaine

La psychologie familiale des gais et des lesbiennes : perspective de la tradition scientifique nord-américaine

La psychologie familiale des gais et des lesbiennes : perspective de la tradition scientifique nord-américaine

La psychologie familiale des gais et des lesbiennes : perspective de la tradition scientifique nord-américaines

| Ajouter

Référence bibliographique [7642]

Julien, Danielle et Chartrand, Élise. 1996. «La psychologie familiale des gais et des lesbiennes : perspective de la tradition scientifique nord-américaine». Dans Étude des processus d’influence entre le réseau social et la relation conjugale chez les couples hétérosexuels, gais et lesbiennes , sous la dir. de Danielle Julien, p. 82. Montréal: Université du Québec à Montréal, Département de psychologie.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Présenter « [...] les changements dans la tradition de la psychologie empirique nord-américaine, [qui] ont ouvert la voie à l’étude empirique de la famille homosexuelle. » (p. 11)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Recherches portant sur l’homosexualité

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Nous présentons le profil des changements qui, dans la tradition de la psychologie empirique nord-américaine, ont ouvert la voie à l’étude empirique de la famille homosexuelle. Dans un deuxième temps, nous évoquons quelques suggestions concernant les forces qui semblent avoir facilité ces changements au niveau de la recherche. Enfin, nous introduisons un champs d’étude clinique spécifique, celui des relations conjugales, afin d’illustrer comment a) des études comparant les couples gais, lesbiens et hétérosexuels débusquent, en amont, les modèles explicatifs courants de la détresse conjugale et b) elles ouvrent ainsi la voie à la formulation de théories générales de l’ajustement conjugal. » (p. 1)