Pauvreté et convergence des comportements de consommation entre classes socioéconomiques au Québec, 1969-2006

Pauvreté et convergence des comportements de consommation entre classes socioéconomiques au Québec, 1969-2006

Pauvreté et convergence des comportements de consommation entre classes socioéconomiques au Québec, 1969-2006

Pauvreté et convergence des comportements de consommation entre classes socioéconomiques au Québec, 1969-2006s

| Ajouter

Référence bibliographique [761]

Gardes, François, Langlois, Simon et Bibi, Sami. 2010. «Pauvreté et convergence des comportements de consommation entre classes socioéconomiques au Québec, 1969-2006 ». Recherches Sociographiques, vol. 51, no 3, p. 343-364.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif de cet article est double. Il explicite les bases théoriques et opératoires de la mesure de la pauvreté proposée et il présente une analyse des comportements de consommation des ménages pauvres et non pauvres dans le dernier tiers du XXe siècle afin de voir s’il y a convergence entre les classes socioéconomiques.» (p. 344)

Questions/Hypothèses :
«Deux questions se posent: en quoi les comportements de consommation des ménages pauvres se différencient-ils de ceux du reste de la population ? Ces différences se sont-elles accentuées ou ont-elles diminué dans le temps ?» (p. 344)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Une analyse de l’évolution de l’IMPR [Indice multidimensionnel de pauvreté-richesse] est effectuée à l’aide des enquêtes de dépenses des ménages conduites par Statistique Canada de 1969 à 2006 et l’évolution des caractéristiques des ménages pauvres est dégagée en utilisant un modèle probit.» (p. 343)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«L’article commence par rappeler les fondements de l’indice multidimensionnel de pauvreté-richesse. Les sections suivantes décrivent les sources de données puis illustrent l’évolution de la pauvreté multidimensionnelle en comparaison avec d’autres mesures de faible revenu utilisées par Statistique Canada. Un premier aperçu des caractéristiques des ménages pauvres selon l’IMPR est alors proposé en utilisant un modèle probit qui permet de saisir de façon plus efficace la corrélation entre les caractéristiques des ménages et leur statut de pauvreté. L’article se termine par une analyse de convergence des comportements de consommation des ménages à travers les classes socioéconomiques définies par l’IMPR [Indice multidimensionnel de pauvreté-richesse].» (p. 345) Les questions du revenu familial et du type de famille sont abordées dans le cadre de cet article.