Évaluation du projet ''Marrainage'' : une intervention non professionnelle auprès de familles à risque de négligence envers les enfants

Évaluation du projet ''Marrainage'' : une intervention non professionnelle auprès de familles à risque de négligence envers les enfants

Évaluation du projet ''Marrainage'' : une intervention non professionnelle auprès de familles à risque de négligence envers les enfants

Évaluation du projet ''Marrainage'' : une intervention non professionnelle auprès de familles à risque de négligence envers les enfantss

| Ajouter

Référence bibliographique [7572]

Moreault, L., Gagnon, C. et Labrecque, E. 1996. «Évaluation du projet ''Marrainage'' : une intervention non professionnelle auprès de familles à risque de négligence envers les enfants ». Revue canadienne de santé publique / Canadian Journal of Public Health, vol. 87, no 1, p. 52-45.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« La présente étude consiste à évaluer l’implantation d’un programme pilote visant la prévention de la négligence auprès des familles à risque ayant au moins un enfant de 0 à 5 ans et résidant à Limoilou. » (p. 42)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
37 familles dont 37 mères et 22 conjoints ont participé au projet « marrainage ». 15 familles sont monoparentales ayant une femme comme soutien de famille. Les mères sont âgées de 28 ans et 10 mois alors que l’âge moyen des conjoints est de 31,4 ans. Par ailleurs, 59 enfants ont été touchés par ce programme dont neuf ont été placés en famille d’accueil en cours du projet et huit antérieurement. 45,9% de ces enfants ont été victime d’abus et 45,7% de négligence.

Type de traitement des données :
Analyse statistique, analyse de contenu

3. Résumé


Le projet « Marrainage » concerne l’implantation et l’évaluation d’une intervention auprès de familles à risque ayant au moins un enfant de 0 à 5 ans. L’objectif de l’intervention consiste à introduire dans les familles des intervenantes non-professionnelles rémunérées dans le but d’activer leur réseau naturel et d’améliorer la qualité de l’environnement familial. Les activités de support des marraines se concrétisent de six façons: le support émotionnel, l’information -conseil, l’assistance physique, la socialisation, la rétroaction et l’aide matérielle. Le travail des marraines s’est effectué le plus souvent auprès de la mère. Les activités auprès des enfants ont surtout consisté en : sorties, soins et jeux. Les principaux résultats positifs de l’intervention se rapportent à l’environnement familial, en particulier à la compétence parentale et au bien-être psychologique de la mère. Par contre, il n’y a pas eu d’effet probant sur l’utilisation du réseau naturel des familles. » (p. 42)