Pour un développement intégré des services éducatifs à la petite enfance : de la vision à l’action

Pour un développement intégré des services éducatifs à la petite enfance : de la vision à l’action

Pour un développement intégré des services éducatifs à la petite enfance : de la vision à l’action

Pour un développement intégré des services éducatifs à la petite enfance : de la vision à l’actions

| Ajouter

Référence bibliographique [7528]

Québec. Conseil supérieur de l’éducation. 1996. Pour un développement intégré des services éducatifs à la petite enfance : de la vision à l’action. Avis adressé à la ministre de l’Éducation. Québec: Gouvernement du Québec, Conseil supérieur de l’éducation.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Analyser les principaux services éductifs à la petite enfance, organisés en mode collectif, sous l’angle de leurs visées éducatives, de la continuité éducative entre les divers services, des indicateurs de qualité, de l’accessibilité et des réalités régionales. » (p. iii)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires divereses dont :
- Statistiques du Ministère de l’Éducation;
- Statistiques de l’Office des Services de Garde à l’Enfance;
- Bureau de la Statistique du Québec;
- Statistique Canada.

Type de traitement de données :
Analyse de contenu, analyse statistique

3. Résumé


« Le présent avis porte sur le développement des services éducatifs destinés à la petite enfance et qui sont structurés selon un mode collectif. Il y est question de l’ensemble des services de garde organisés pour les groupes d’enfants de moins de six ans en garderie, en milieu scolaire et en milieu familial, ainsi que des services offerts à la maternelle. Un gamme variée de services mis en place par le secteur de la santé et des services sociaux, les municipalités et les groupes communautaires complète cet ensemble. Les services dont il sera question ont comme point commun l’éducation d’enfants âgés de moins de six ans, dans le contexte d’une intervention en groupe. L’avis se compose de trois chapitres. Le premier chapitre retrace la naissance et l’évolution des services éducatifs à la petite enfance. Le deuxième chapitre, en mettant à jour les forces et les faiblesses, pose un regard critique sur l’état du développement de ces services. À cet effet il examine les transformations sociétales sous l’angle des besoins actuels et prévisibles relativement à l’éducation des jeunes enfants. Enfin, dans le troisième chapitre sont tracées les orientations et voies d’action. On y expose l’option du Conseil pour un développement intégré des services éducatifs à la petite enfance, en proposant de passer à l’action, compte tenu de cette vison déjè très nette des besoins des jeunes enfants et des considérations éducatives nécessaires à leur développement et à leur bien-être. » (pp. 1-2)