Les aînés et les solidarités dans leur milieu : l’envers du mythe: étude portant sur la solidarité horizontale des personnes âgées vivant à domicile et résidant dans le territoire du CLSC La Source

Les aînés et les solidarités dans leur milieu : l’envers du mythe: étude portant sur la solidarité horizontale des personnes âgées vivant à domicile et résidant dans le territoire du CLSC La Source

Les aînés et les solidarités dans leur milieu : l’envers du mythe: étude portant sur la solidarité horizontale des personnes âgées vivant à domicile et résidant dans le territoire du CLSC La Source

Les aînés et les solidarités dans leur milieu : l’envers du mythe: étude portant sur la solidarité horizontale des personnes âgées vivant à domicile et résidant dans le territoire du CLSC La Sources

| Ajouter

Référence bibliographique [7504]

Roy, Jacques, Vézina, Aline et Cliche, Anne. 1996. Les aînés et les solidarités dans leur milieu : l’envers du mythe: étude portant sur la solidarité horizontale des personnes âgées vivant à domicile et résidant dans le territoire du CLSC La Source. Québec: Université Laval, Faculté des sciences sociales, Centre de recherche sur les services communautaires.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
- « Dresser un profil des caractéristiques démographiques et socio-économiques des personnes âgées, de leur habitation, de leur environnement social et physique et de leur condition de santé. » (p. 5)
- « Faire un bilan du niveau de solidarité horizontale existant (sources d’aide individuelle, participation à des groupes communautaires, cohabitation) et souhaité de la part des personnes âgées. » (p. 5)
- « Évaluer les formes de solidarité horizontale en fonction d’une typologie de milieu (urbain, rural) . » (p. 5)
- « Évaluer les effets de la solidarité horizontale sur le recours aux services de soutien à domicile. » (p. 5)
- « Évaluer les effet de la solidarité horizontale sur le recours à l’hébergement institutionnel. » (p. 5)

Questions/Hypothèses :
- « [...] quel est le degré existant de solidarité horizontale chez les aînés résidant dans le territoire du CLSC La Source? » (p. 23)
- « [...] les solidarités horizontale et verticale sont-elles complémentaires et interdépendantes? » (p. 23)
- « [...] l’expression des solidarités est-elle plus manifeste en milieu rural qu’en milieu urbain? » (p. 24)
- « [...] les solidarité horizontales ont-elles une influence sur le volume et la nature des services offerts par l’État aux aînés en perte d’autonomie? » (p. 24)
- « [...] les valeurs des personnes âgées conditionnent-elles à la fois leur rapport aux services offerts par l’État et leur rapport aux aînés comme groupe social et d’entraide. » (p. 25)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Nous avons établi à 365, le nombre de sujets pour les fins de la recherche. La taille de l’échantillon a été déterminée sur la base d’une population-repère de 7405 personnes âgées de 65 ans et plus résidant dans le territoire du CLSC au recensement 1991[...]. » (p. 26) « Au total, 309 personnes (84,7% de l’échantillon initial) ont été rencontrées. » (p. 27)

Instruments :
« L’information a été recueillie à partir d’un questionnaire d’enquête qui a été administré au domicile des sujets dans les cadre d’une entrevue individuelle d’une durée approximative d’une heure et demie en moyenne. » (p. 30)

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Cet objet -la solidarité horizontale- nous interpelle dans la présente recherche à la fois sous l’angle de la problématique du soutien à domicile des aînés en perte d’autonomie et dans le contexte des politiques gouvernementales québécoises axées sur des objectifs de désinstitutionnalisation et de contribution des communautés locales dans la prise en charge des personnes âgées. Le phénomène de solidarité horizontale figure aujourd’hui parmi les réalités sociales montantes pour des motifs tenant entre autres à la démographie (baissse du nombre d’enfants, augmentation des frères et soeurs en comparaison de la diminution du nombre d’enfants, élargissement du cercle des amis chez les âgés, progrès de l’espérance de vie, etc.) et au retrait de l’État-providence où l’aide naturelle devient l’alternative au désengagement de l’État. Or, les aînés en perte d’autonomie représentent un enjeu d’avenir pour le système de santé et les formes de solidarités intra et intergénérationnelles seront davantage sollicitées et mises à contribution. D’où l’intérêt pour les milieux de pratique de mieux comprendre l’articulation de ces diverses formes d’aide naturelle avec les services offerts par le réseau public. » (p. 2) « La recherche s’est incarnée dans une étude de cas: les personnes âgées vivant à domicile et résidant sur le territoire du CLSC La Source. Le contexte d’est avéré favorable: un taux de participation de 85% des aînés (309 sujets rencontrés) et un comité (le Comité permanent de concertation des aînés de Charlesbourg) dont les représentants, en provenance de divers groupes communautaires du milieu et du CLSC La Source, ont été adroitement associés à la recherche. » (p. 98)