Le potentiel d’abus physique envers l’enfant chez le père dans des familles ayant des difficultés psychosociales : contribution du stress parental et des caractéristiques de l’enfant

Le potentiel d’abus physique envers l’enfant chez le père dans des familles ayant des difficultés psychosociales : contribution du stress parental et des caractéristiques de l’enfant

Le potentiel d’abus physique envers l’enfant chez le père dans des familles ayant des difficultés psychosociales : contribution du stress parental et des caractéristiques de l’enfant

Le potentiel d’abus physique envers l’enfant chez le père dans des familles ayant des difficultés psychosociales : contribution du stress parental et des caractéristiques de l’enfants

| Ajouter

Référence bibliographique [7503]

Roy, Nathalie. 1996. «Le potentiel d’abus physique envers l’enfant chez le père dans des familles ayant des difficultés psychosociales : contribution du stress parental et des caractéristiques de l’enfant». Mémoire de maîtrise, Trois-Rivières, Québec, Université du Québec à Trois-Rivières, Département de psychologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« La présente étude vise à examiner la contribution de l’état de stress parental et des problèmes de comportement chez l’enfant dans la prédiction du potentiel d’abus physique chez le père dans des familles présentant des difficultés psychosociales. Un degré de stress parental élevé chez le père sera associé à une augmentation du potentiel d’abus physique chez ce dernier. La quantité de problèmes émotionnels et comportementaux chez l’enfant sera également associée à une augmentation du potentiel d’abus physique envers ce dernier. Afin d’éviter l’effet de halo présent lorsque la même personne décrit l’enfant à l’aide de deux instruments différents, la description que la mère fait des problèmes de l’enfant sera utilisé ici. » (p. 8)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon est de 27 familles provenant de régions urbaines et rurales. Il est constitué de deux types de familles. Le premier groupe compte 17 familles négligentes, recrutées en collaboration avec les Centres Jeunesse à partir des signalement retenus en raison d’une problématique de négligence. Le deuxième groupe compte 10 familles. Celles-ci ont été recrutées au sein d’une communauté rurale où existe une forte proportion de familles ayant des difficultés socio-économiques. Pour ce groupe, les conditions de participation à la recherche étaient : 1) la famille devait avoir au moins un enfant âgé entre 2 et 8 ans; 2) le père ou son substitut devait être présent à l’intérieur du ménage depuis au moins six mois et 3) la famille devait présenter au moins quatre facteurs de risques psychosociaux selon la liste de Piché et coll. (1982). (p. 9)

Instruments :
- Problèmes de comportement de l’enfant: permet d’obtenir des parents une description des comportements typiques de leur enfant;
- Stress parental : permet d’obtenir un score reflétant le stress associé à la perception des caractéristiques de l’enfant et un autre reflétant le stress associé à l’exercice du rôle de parent;
- L’Inventaire du potentiel d’abus physique envers l’enfant (CAPI): permet d’évaluer le potentiel d’abus de la figure paternelle envers l’enfant;
- La liste des 23 facteurs de risques psychosociaux de Piché et coll. (1982).

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Cette étude s’intéresse au potentiel d’abus physique de l’enfant chez les figures paternelles. L’objectif de recherche vise à examiner les déterminants du potentiel d’abus physique chez des hommes vivant dans des familles ayant des difficultés psychosociales. La perception des problèmes de comportement chez l’enfant et le niveau de stress ressenti dans l’exercice du rôle de père sont considérés comme variables explicatives. L’échantillon est composé de 27 familles bi-parentales, dont 17 ont été recrutées par l’intermédiaire des Centres Jeunesse et les 10 autres directement auprès d’une communauté ayant une proportion significative de familles aux prises avec des difficultés socio-économiques. Les résultats d’une analyse de régression multiple hiérarchique indique que le degré de stress parental explique la majeur partie des variations du potentiel d’abus. La discussion fait ressortir l’importance du stress parental ressenti par le père dans l’augmentation de son potentiel d’abus physique de l’enfant. » (p. 1)