La diversification des trajectoires parentales des hommes : conséquences pour la ''politique du père''

La diversification des trajectoires parentales des hommes : conséquences pour la ''politique du père''

La diversification des trajectoires parentales des hommes : conséquences pour la ''politique du père''

La diversification des trajectoires parentales des hommes : conséquences pour la ''politique du père''s

| Ajouter

Référence bibliographique [7366]

Desrosiers, Hélène, Juby, Heather et Le Bourdais, Céline. 1997. «La diversification des trajectoires parentales des hommes : conséquences pour la ''politique du père'' ». Lien social et Politiques, vol. Printemps, no 37, p. 19-32.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Cet article tente de mettre en lumière l’ensemble des changements de rôles que les hommes sont appelés à connaître au long de leur vie adulte et de dégager les conséquences qui en découlent au chapitre de l’élaboration de politiques. Il procède également à un examen de certaines politiques mises de l’avant au Québec, au Canada et dans certains États américains pour régler les différents aspects de la prise en charge des enfants par suite d’une rupture d’union. Enfin, les auteures cherchent aussi à cerner les principes qui guident la mise en oeuvre de telles politiques, et plus spécifiquement d’évaluer la pertinence et l’efficacité des mesures préconisées, compte tenu de la diversification des trajectoires paternelles. » (p. 20)

Questions/Hypothèses :
- Le texte promet également de répondre aux questions suivantes : « [...] quel pourcentage d’hommes continuent de connaître la paternité au sein d’une seule famille intacte? Combien doivent réévaluer leur rôle de père suite à l’éclatement de la famille qu’ils ont fondée? Dans quelle proportion les hommes ont-ils à vivre simultanément plusieurs rôles paternels distincts ou à traverser successivement une série d’épisodes de vie familiale à titre de pères ou de beaux-pères? Dans quelle mesure cette diversité s’observe-t-elle d’une génération à l’autre? » (p. 20)
- « Les trajectoires parentales des hommes sont largement tributaires de leur histoire conjugale, dans la mesure où chaque modification de leur statut conjugal entraîne quasi inévitablement des ajustements importants dans la façon dont ils interagissent avec leurs enfants. » (p. 21)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« L’analyse porte sur un sous- échantillon de 2642 hommes âgés de 40 à 69 ans au moment de l’enquête. Elle s’attache donc aux hommes qui ont en moyenne amorcé leur carrière familiale entre le début des années 1940 et le milieu des années 70. » (p. 21)

Instruments :
« L’analyse s’appuie sur une exploitation de l’Enquête sociale générale (ESG), cycle 5, sur La Famille et les amis, réalisée par Statistiques Canada en 1990. L’ESG est axée sur la famille et les amis des répondants et sur les liens qui les unissent. » (p. 20)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Avec la montée de l’instabilité conjugale, un pourcentage croissant de pères sont appelés à connaître des modifications de leur rôle parental. L’éclatement de la première famille qu’ils ont fondée ne constitue bien souvent que le début d’une série de transitions à venir. En formant une nouvelle union, par exemple, un homme quittera bien souvent le statut de père seul qu’il occupait à temps partiel pour prendre celui de beau-père à plein temps auprès des enfants de sa conjointe ; il pourra ainsi cumuler plusieurs rôles, comme père des enfants nés d’une première union, comme beau-père des enfants de sa conjointe, voire comme père d’un nouvel enfant issu de la recomposition familiale. De quels enfants cet homme est-il responsable ? Et quels enfants a-t-il l’obligation de ’nourrir’? Pour tenter de répondre à ces questions, cet article s’attache d’abord à documenter d’un point de vue démographique les trajectoires parentales des hommes. On examinera ensuite certaines des politiques mises de l’avant au Québec, au Canada et dans certains États américains pour régler les différents aspects de la prise en charge des enfants par suite d’une rupture d’union, et on tentera d’évaluer la pertinence des mesures préconisées, compte tenu de la diversification des trajectoires paternelles. » (p. 183)