Les pratiques d’aide à l’équilibre emploi-famille dans les organisations du Québec

Les pratiques d’aide à l’équilibre emploi-famille dans les organisations du Québec

Les pratiques d’aide à l’équilibre emploi-famille dans les organisations du Québec

Les pratiques d’aide à l’équilibre emploi-famille dans les organisations du Québecs

| Ajouter

Référence bibliographique [7322]

Guérin, Gilles, Saint-Onge, Sylvie, Haines, Victor, Trottier, Renée et Simard, Manon. 1997. «Les pratiques d’aide à l’équilibre emploi-famille dans les organisations du Québec ». Relations industrielles / Industrial Relations, vol. 52, no 2, p. 274-303.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Fournir des données empiriques sur l’importance, les caractéristiques et l’efficacité des divers pratiques d’aide à l’ÉEF.

Questions/Hypothèses :
1) Quel est le degré d’implantation au Québec des diverses pratiques présentées dans la littérature spécialisée? (2) Sous quelles formes ces pratiques sont-elles implantées? (3) Quelles sont les organisations qui les ont implantées? (4) Quels sont leurs effets? et finalement (5) Existe-t-il à proprement parler des programmes d’aide à l’équilibre emploi-famille dans les organisations québécoises?

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
301 organisations ayant des opérations au Québec

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement de données :
Analyse statistique

3. Résumé


« La problématique de l’équilibre emploi-famille (ÉEF) est de plus en plus au coeur des préoccupations organisationnelles, à tel point que se développe l’idée qu’il faut gérer cet équilibre, c’est-à-dire plus explicitement qu’il faut implanter ou modifier certaines pratiques de gestion pour aider les employés à surmonter leurs problèmes d’ÉEF. » (p. 274) Cette recherche cherche à mettre en lumière l’ampleur de l’implantation de ces pratiques ainsi que leur impact concret. Dans un premier temps une revue de littérature est effectuée afin de cerner les principales formes de pratiques d’aide à l’ÉEF. L’aide à la garde des enfants et aux soins de la famille, les congés, les régimes de travail souples, les programmes d’aide aux employés et l’aide à la réinstallation sont ainsi identifiés. La fréquence d’implantation de ces mesures est évaluée, et les interrogations principales sont élucidées. Enfin, cette étude permet de cerner la complexité du sujet, tant par la variété des modes de pratique, leur intensité d’implantation, que par les effets mitigés de ces pratiques.