Transmission intergénérationnelle de la reproduction au Saguenay à la fin du XIXe siècle

Transmission intergénérationnelle de la reproduction au Saguenay à la fin du XIXe siècle

Transmission intergénérationnelle de la reproduction au Saguenay à la fin du XIXe siècle

Transmission intergénérationnelle de la reproduction au Saguenay à la fin du XIXe siècles

| Ajouter

Référence bibliographique [7197]

Tremblay, Marc. 1997. «Transmission intergénérationnelle de la reproduction au Saguenay à la fin du XIXe siècle ». Cahiers québécois de démographie, vol. 26, no 1, p. 129-145.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
En apprendre davantage sur la transmission intergénérationnelle des comportements de reproduction au Saguenay.

Questions/Hypothèses :
« L’importante variabilité observée dans la distribution des femmes selon le nombre d’enfants nés et mariés au Saguenay comporte-t-elle une certaine continuité d’une génération à l’autre? Si oui, dans quelle mesure? En d’autres termes, peut-on croire que les enfants des femmes qui ont eu beaucoup d’enfants auront eux aussi beaucoup d’enfants? Inversement, les enfants issus de familles peu nombreuses auront-ils eux aussi, en moyenne, un faible nombre d’enfants? » (p. 131)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« La sélection a été effectuée à partir de 9500 filles nées dans la région du Saguenay entre 1850 et 1880. De ce nombre, un peu moins de la moitié (4436) se sont mariées au Saguenay et, parmi celles-ci, 3290 ont eu au moins un enfant qui s’est marié dans la région. Ces 3290 femmes constituent le corpus de base à partir duquel cette étude a été réalisée. » (p. 132)

Instruments :
Fichier de population BALSAC

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Cet article présente les résultats d’une étude sur la transmission intergénérationnelle des comportements des femme saguenayennes en matière de reproduction. Les données utilisées proviennent du fichier de population BALSAC (Institut interuniversitaire de recherches sur les populations, Université du Québec à Chicoutimi). L’analyse est basée sur une comparaison entre la reproduction (nombre d’enfants et âge à la maternité) des mères nées dans la région du Saguenay entre 1850 et 1880 et celle de leurs enfants (filles et garçons). Les résultats obtenus montrent qu’il existe une relation positive d’une génération à l’autre en ce qui a trait au nombre d’enfants ainsi qu’à l’âge à la naissance du premier enfant. »