L’intervention de groupe au service des enfants exposés à la violence conjugale

L’intervention de groupe au service des enfants exposés à la violence conjugale

L’intervention de groupe au service des enfants exposés à la violence conjugale

L’intervention de groupe au service des enfants exposés à la violence conjugales

| Ajouter

Référence bibliographique [7170]

Beaudoin, Ginette, Côté, Isabelle, Delisle, Rhéa, Gaboury, Marie-Claude, Guénette, Nancy et Lessard, Martine. 1998. «L’intervention de groupe au service des enfants exposés à la violence conjugale ». Intervention, no 107, p. 19-33.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Donner un aperçu des objectifs et des thèmes ainsi qu’une évaluation/appréciation des projets « re-socialisation » et « Ensemble...on découvre » implantés dans certains CLSC et maisons d’hébergement de la région de Québec.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
- Entrevues individuelles et quatre rencontres de groupe mère-enfant;
- « Pour les maisons d’hébergement, 28 enfants étaient initialement inscrits au groupe et 20 ont complété le programme et répondu au pré-test et au post-test. De ces 20 enfants, 9 ont participé au groupe de la Gitée, 6 à celui de la Jonction pour Elle et 5 à celui de la maison Havre L’Éclaircie. La moyenne d’âge était de 8 ans et on comptait 12 garçons et 8 filles. Globalement, les enfants participants provenaient autant des CLSC que des maisons d’hébergement. Ils présentaient des problèmes émotionnels, (tristesse, peine) et quelques-uns des difficultés de comportement et d’apprentissage. Leur situation familiale révélait que cinq jeunes vivaient avec leurs deux parents, douze avec leur mère, un avec leur père et deux résidaient en famille d’accueil. Pour l’ensemble des familles, le revenu familial était très modeste soit 10 000$ à 19 999$. » (pp. 19-20)
- Pour le CLSC Ste-Foy - Sillery, six enfants (dont deux fratries) ont participé au programme « Ensemble...on découvre » et rempli les questionnaires d’évaluation avant et après l’intervention. La moyenne d’âge était de 10 ans et le groupe accuillait cinq garçons et une seule fille, Parmi les jeunes, un avait été diagnostiqué hyperactif et un autre présentait un déficit d’attention. Ces deux garçons avaient des difficultés d’apprentissage. La majorité des enfants ressentaient de la peine, de la tristesse; un d’entre eux mentionnait de la peur. Tous les enfants vivaient avec leur mère, à l’exception d’un garçon qui vivait avec son père et sa mère de façon intermittente. Là encore, pour la majorité, le revenu familial était peu élevé.

Instruments :
- Questionnaire pré-test et post-test;
- Test standardisé: Perceived Self Competency (Harter, 1982).

Type de traitement des données :
analyse statistique

3. Résumé


« This article describes two types of group intervention designed for children exposed to conjugal violence. These interventions took place in the Quebec city area, one type of intervention took place at the CLSC Sainte-Foy - Sillery ant the other in three women’s shelters. Researchers from CRI-VIFF evaluated each group using a questionnaire developped in relation to the objectives of the program, and a standardized test was used to measure the children’s perceptions of their own, personal competence. The CLSC project also included four mother-child group sessions and mothers responded to pre and post-participation questionnaires. Only priliminary results are available, and the project is still on-going. Progress was noted in the children’s perceptions of their competence in each type of intervention. The participants expressed their appreciation of this group experience. » (p. 19)