Familles en détresse sociale: repères d’action. Tome 1. Du social au communautaire

Familles en détresse sociale: repères d’action. Tome 1. Du social au communautaire

Familles en détresse sociale: repères d’action. Tome 1. Du social au communautaire

Familles en détresse sociale: repères d’action. Tome 1. Du social au communautaires

| Ajouter

Référence bibliographique [7168]

Bédard, Jean. 1998. Familles en détresse sociale: repères d’action. Tome 1. Du social au communautaire. Sillery, Québec: Anne Sigier.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
- « Dans le premier chapitre nous tenterons de définir socialement et historiquement le problème des familles en détresse sociale. Dans le deuxième chapitre, nous tenterons de comprendre la reproduction sociale, culturelle et familiale de cette détresse sociale. Dans le troisième chapitre, nous aborderons la question des stratégies sociales d’action (développement social). Finalement dans le chapitre quatre, nous cernerons l’approche communautaire et ses principaux programmes. » (pp. 15-16)

Questions/Hypothèses :
« Comment intégrer les pauvres dans notre société de consommation à outrance et d’inégalités toujours plus grandes et manifestes? Comment briser avec eux un passé qui semble inéluctable? » (p. 9)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« La recrudenscence de la pauvreté, le retrait progressif de l’État en matière de justice sociale, l’impasse des actions isolées et l’avancement des connaissances interpellent au plus haut point. Lorsqu’il devient pratiquement impossible de continuer dans la même direction, il est naturel de relever la tête et de regarder plus globalement la situation. Notre but ici n’est pas d’arriver à une synthèse incontestable, mais de participer à la réflexion qui se fait sur le terrain. Notre contribution se limitera à tenter de joindre les principales ’briques’ de connaissances autour d’un noyau. Le noyau qui nous intéresse ici, c’est la grande pauvreté, celle qui est persistante et dont l’aspect économique n’est que la partie la plus visible. Nous tenterons de faire une certaine synthèse au moins provisoire de ce problème dont les manifestations psychologiques, comportementales, familiales, etc., nous mettent au défi. » (p. 14)