Sacramentalité, lieu d’évangélisation familiale : redécouvrir la famille comme réseau de transmission de la foi

Sacramentalité, lieu d’évangélisation familiale : redécouvrir la famille comme réseau de transmission de la foi

Sacramentalité, lieu d’évangélisation familiale : redécouvrir la famille comme réseau de transmission de la foi

Sacramentalité, lieu d’évangélisation familiale : redécouvrir la famille comme réseau de transmission de la fois

| Ajouter

Référence bibliographique [7114]

Cyr, Andrée. 1998. «Sacramentalité, lieu d’évangélisation familiale : redécouvrir la famille comme réseau de transmission de la foi». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université de Montréal, Département de théologie.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
- « Le but de cette recherche est de montrer que la famille d’aujourd’hui peut être reconnue comme une Église domestique en gestation qui a besoin de re-culturer sa foi si elle veut la transmettre. Cela exige la mise en place de pratiques ajustées qui rassemblent les familles et les rejoignent dans leur expérience de vie afin de les aider à faire le lien entre leur vie et leur foi, à se construire une mémoire chrétienne et à resymboliser leur foi. » (p. iii)
- « Cette analyse critique amènera à constater qu’il existe un double problème de déculturation : celle des parents et celle de l’Église. Nous essaierons d’en saisir les principales causes et d’en montrer les conséquences pour l’éducation et la transmission de la foi. » (p. iv)

Questions/Hypothèses :
« Dans cette recherche j’émets l’hypothèse que la famille d’aujourd’hui, même si elle est souvent éclatée et désinstituée, peut et doit être reconnue comme une Église domestique en gestation et, par conséquent, comme un réseau valable de transmission de la foi. »

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Observation de la préparation au premier pardon et à la première des communions telle que vécue actuellement dans la paroisse Saint-Colomban.

Instruments :
Méthode de praxéologie pastorale

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« De profondes mutations ont marqué les dernières décennies dans différents domaines. Cela a eu un impact important sur nos façons de vivre en société. La transformation de l’institution familiale en est un bel exemple. L’univers religieux également a connu une révolution marquée dans nos milieux, surtout depuis le Concile Vatican II. Cela n’a pas empêché les gens de prendre leurs distances par rapport à l’Église et à la religion, ce qui a entraîné une profonde déculturation chrétienne et une importante crise de la transmission des valeurs et de la foi. Il semble que la pastorale sacramentelle, sur laquelle était fondée une grande espérance, n’ait pas fait son oeuvre. L’institution ecclésiale aussi semble s’être déculturée. En demeurant campée dans son quant à soi, ses codes et ses lois, elle a perdu la langue du peuple et s’en est distanciée, si bien qu’il lui est difficile de reconnaître l’institution familiale actuelle comme un réseau valable de transmission de la foi. » (p. iii)