Plan d’action régional pour assurer la planification des naissances et la prévention des grossesses et des MTS à l’adolescence: rapport de consultation

Plan d’action régional pour assurer la planification des naissances et la prévention des grossesses et des MTS à l’adolescence: rapport de consultation

Plan d’action régional pour assurer la planification des naissances et la prévention des grossesses et des MTS à l’adolescence: rapport de consultation

Plan d’action régional pour assurer la planification des naissances et la prévention des grossesses et des MTS à l’adolescence: rapport de consultations

| Ajouter

Référence bibliographique [7107]

Delagrave, France. 1998. Plan d’action régional pour assurer la planification des naissances et la prévention des grossesses et des MTS à l’adolescence: rapport de consultation. Saint-Charles-Borromée, Québec: Gouvernement du Québec, Régie régionale de la santé et des services sociaux de Lanaudière, Direction de la santé publique.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
- « Le but poursuivi par le plan d’action est de promouvoir, dans la population adolescente et celle des jeunes adultes, l’exercice de choix éclairés et sécuritaires en matière de planification des naissances, tout en favorisant un état optimal de santé sexuelle. Par santé sexuelle, on entend l’intégration des aspects somatiques, affectifs, intellectuels et sociaux de l’être sexué, réalisée selon des modalités épanouissantes qui valorisent la personnalité, la communication et l’amour (OMS, 1972). » (p. 7)
- « Ce document définit les balises qui visent à susciter et à orienter les actions régionales et locales et sert de guide tant à la Régie qu’à ses partenaires des six territoires de MRC. De cet exercice découleront les interventions régionales et locales jugées prioritaires et à mettre en oeuvre d’ici 2002, de même que les budgets à y être associés. » (p. 6)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« Dans la Politique de périnatalité (MSSS, 1993) ainsi que dans le document Orientations ministérielles en matière de planification des naissances (MSSS, 1995), le ministère de la Santé et des Services Sociaux (MSSS) a ciblé l’objectif de réduire le taux de grossesse pour atteindre 15 pour 1000 chez les adolescentes âgées de moins de 18 ans. Dans cette optique, le MSSS demandait en février 1996 aux régies régionales de la santé et des services sociaux de concevoir et de mettre en oeuvre un plan d’action en y énonçant leurs priorités en matière de planification des naissances. Il était également demandé de cibler comme clientèle les jeunes de moins de 18 ans. Pour répondre à cette demande, la Régie régionale de la santé et des services sociaux de Lanaudière (RRSSSL), par sa Direction de la santé publique (DSP), a réalisé une consultation auprès d’intervenants de la région lanaudoise oeuvrant auprès de ces jeunes. Outre les grossesses à l’adolescence, cette consultation portait sur deux autres sujets associés à cette problématique, soit les maladies transmises sexuellement (MTS) et la sexualité. Les principaux résultats de la consultation (Delagrave, 1997) ont mis en lumière la perception d’une augmentation des grossesses à l’adolescence, ainsi qu’une difficulté certaine à responsabiliser les garçons et à rejoindre les filles les plus à risque; en plus d’identifier de nombreuses pistes d’action dans les domaines de la prévention des problèmes et de la promotion de la santé selon une approche globale de la santé des adolescentes et des adolescents, les intervenants ont insisté sur l’importance d’améliorer certains services ainsi que leur accessibilité. » (p. 1)