Paid Health and Family Leave: The Canadian Experience in the Global Context

Paid Health and Family Leave: The Canadian Experience in the Global Context

Paid Health and Family Leave: The Canadian Experience in the Global Context

Paid Health and Family Leave: The Canadian Experience in the Global Contexts

| Ajouter

Référence bibliographique [707]

Heymann, Jody S., Gerecke, Megan et Chaussard, Martine. 2010. «Paid Health and Family Leave: The Canadian Experience in the Global Context ». Revue canadienne de santé publique / Canadian Journal of Public Health, vol. 101, p. S9-S15.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Deux tiers des adultes canadiens se trouvent sur le marché du travail. Leur santé et celle de leur famille pourraient sensiblement être affectées par la disponibilité de congés de maladie payés, de congés payés permettant de prendre soin de la santé d’un parent et de congés parentaux rémunérés. » (p. S15) L’objectif des auteurs vise donc à comparer les politiques canadiennes et provinciales en matière de congés de maladie et parentaux par rapport aux 186 pays des Nations Unies.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Nous avons recueilli des données pertinentes sur ces politiques de congé dans chacune des provinces et dans les territoires canadiens, et les avons comparées aux données provenant de 186 pays des Nations Unies. » (p. S15)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Alors que le Canada verse des prestations de maladie pendant 15 semaines pour les maladies graves, on trouve à l’échelle mondiale au moins 90 pays versant de telles prestations pendant au moins 26 semaines ou encore jusqu’à la guérison. En outre, à travers le Canada, ce n’est qu’en Saskatchewan et au Québec que l’on offre une garantie de protection de l’emploi si le congé de maladie dure plus de 12 jours. Le gouvernement fédéral garantit aux travailleurs canadiens six semaines de congé payé pour fournir des soins ou du soutien aux membres de leur famille gravement malades. Seulement 39 pays garantissent de tels congés payés. La plupart des provinces – mais pas toutes – garantissent aux travailleurs la protection de l’emploi pendant le congé de compassion. Les conditions d’accès à la protection de l’emploi durant le congé parental varie à travers le Canada, allant d’aucune restriction à l’exigence d’au moins une année de service. […] Par rapport au Canada, de nombreux pays offrent un plus long congé de maladie payé pour les employés et remplacent un pourcentage plus élevé de perte de salaire. À l’échelle internationale, le Canada performe bien en ce qui a trait aux politiques garantissant un congé payé pour prendre soin de personnes à charge gravement malades, mais il accuse du retard au niveau des congés payés pour s’occuper des besoins en santé des enfants ou des membres de la famille souffrant de conditions moins graves. Enfin, bien que le congé parental soit d’une durée adéquate, le taux de remplacement salarial offert limite son accessibilité aux familles à faibles revenus. » (p. S15)