Nouvelles complicités, nouvelles responsabilités

Nouvelles complicités, nouvelles responsabilités

Nouvelles complicités, nouvelles responsabilités

Nouvelles complicités, nouvelles responsabilitéss

| Ajouter

Référence bibliographique [6994]

Lefebvre, Solange. 1998. «Nouvelles complicités, nouvelles responsabilités ». Possibles, vol. 22, no 1, p. 83-94.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
- Illustrer les transfomations de la relation intergénérationnelle par rapport aux nouvelles phases de cycle de vie, des nouveaux liens et des nouvelles responsabilités, et ce, à l’aide de deux exemples: les retraités et les jeunes adultes.
- Évoquer la problématique de l’équité entre les générations, au point de vue social et professionnel.
- Évocation du projet du « pont entre les générations ».

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« À la fois lien social plus sûr et plus stable, repère temporel et jalon de transmission, la question générationnelle fait donc beaucoup couler d’encre. Et enfin, il est un autre enjeu qui la rend si populaire : les défis que pose l’après des Trente glorieuses occidentales. L’après de cette prospérité relative que furent les années d’Après-guerre jusqu’à la crise du pétrole et les récessions du tournant des années 1980 et 1990. L’après, tel qu’il est perçu selon qu’on a vingt ans, quarante ans, cinquante-cinq ans, soixante-quinze ans. Et cet après soulève la délicate question qu’évoquait plus haut Elbaz, celle de la justice entre les générations. Comment penser désormais la répartition entre la richesse collective et le travail? Dans ce qui suit, je resserre ces vastes problématiques autour d’enjeux concernant deux groupes d’âge : les retraités et les jeunes adultes. Non seulement mes brèves réflexions s’alimentent-elles de sept années de recherche, mais aussi d’un projet particulier que je dirige depuis le mois de février 1997 : « le pont entre les générations ». Il réunit quelques jeunes universitaires et militants étudiants, et leurs aînés provenant de milieux diversifiés. » (p. 85)