L’épidémiologie des mauvais traitements envers les enfants : convergences et divergences avec l’épidémiologie de la santé

L’épidémiologie des mauvais traitements envers les enfants : convergences et divergences avec l’épidémiologie de la santé

L’épidémiologie des mauvais traitements envers les enfants : convergences et divergences avec l’épidémiologie de la santé

L’épidémiologie des mauvais traitements envers les enfants : convergences et divergences avec l’épidémiologie de la santés

| Ajouter

Référence bibliographique [6975]

Mayer, Micheline, Hélie, Sonia, Lavergne, Chantal et Guay, Danielle. 1998. L’épidémiologie des mauvais traitements envers les enfants : convergences et divergences avec l’épidémiologie de la santé. Coll. «Les Cahiers d’analyse du GRAVE, vol. 5, no 1». Montréal: Groupe de recherche et d’action sur la victimisation des enfants.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Une rencension d’écrits récents en épidémiologie de la santé et de travaux en épidémiologie des mauvais traitements permet de comparer l’évolution de leurs modèles d’analyse et d’identifier des problèmes théoriques et méthodologiques pertinents pour les deux domaines d’études. » (p. 3)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Recension d’écrit récents en épidémiologie de la santé et de travaux en épidémiologie des mauvais traitements. » (p. 3)

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« L’épidémiologie des mauvais traitements envers les enfants ne s’est développée que tout récemment dans l’univers social alors que, dans le domaine de la santé, il existe une longue tradition de pensée et de recherche épidémiologiques. Pourtant, les recherches épidémiologiques sur les mauvais traitements s’inspirent très peu des réflexions théoriques et méthodologiques formulées sur les problèmes de santé et se définissent souvent, plutôt, comme des recherches écologiques. La comparaison entre ces deux courants de recherches permet pourtant d’établir des liens riches d’enseignement sur leurs perspectives, leurs enjeux et leurs défis communs. Une recension d’écrits récents en épidémiologie de la santé et de travaux en épidémiologie des mauvais traitements permet de comparer l’évolution de leurs modèles d’analyse et d’identifier des problèmes théoriques et méthodologiques pertinents pour les deux domaines d’études. Les divergences et les convergences relevées dans ces deux courants de pensée et de recherche permettent de mieux situer les travaux sur les mauvais traitements et de les alimenter à partir de réflexions, mises en garde, problèmes et solutions apportés dans le cours de l’évolution de la pensée épidémiologique. Cette analyse contribue à clarifier le bilan et les perspectives de la recherche épidémiologique sur les mauvais traitements et à cerner un certain nombre de défis à relever. » (p. 3)