Sociologie de la famille au Québec

Sociologie de la famille au Québec

Sociologie de la famille au Québec

Sociologie de la famille au Québecs

| Ajouter

Référence bibliographique [6881]

Valois, Jocelyne. 1998. Sociologie de la famille au Québec. Anjou, Québec: Les Éditions CEC.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« [...] analyse sociologique de la littérature scientifique provenant des diverses disciplines des sciences humaines et d’une compilation de données statistiques mises à jour » sur la famille au Québec. (avant-propos)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses
Type de traitement des données :
Analyse de contenu, analyse statistique

3. Résumé


Qu’elle soit premier lieu d’éducation et de socialisation, unité de consommation ou matérialisation de valeurs politiques, religieuses ou idéologiques, la famille conserve une place importante et un rôle social déterminant, car, loin de disparaître, elle répond aux mutations sociales en se transformant, preuve éloquente de sa vitalité, de son dynamisme et de sa capacité d’adaptation. C’est ce que l’auteure de « Sociologie de la famille au Québec » s’attache à démontrer dans ce manuel où elle trace, à l’aide d’une synthèse des données les plus récentes et selon une approche interdisciplinaire, le nouveau visage polymorphe et multiculturel de la famille. « Ce manuel comporte quatre parties regroupant chacune trois chapitres. La première partie, ’La famille et la société’, est une introduction à l’ensemble de l’ouvrage. Les notions essentielles à la compréhension des rapports entre la famille et la société y sont présentées et on procède à une première observation de la réalité familiale depuis ses origines. La deuxième partie, ’La famille québécoise d’hier à aujourd’hui’, est centrée sur les principales transformations qui ont marqué la famille québécoise depuis son passé traditionnel jusqu’à aujourd’hui. La troisième partie, ’La dynamique interne de la famille’, porte sur les interactions qui se produisent à l’intérieur de la famille. Quant à la quatrième partie, ’La dynamique externe de la famille’, elle est consacrée aux interventions sociales touchant la réalité familiale. »