Le point sur la prévention des mauvais traitements à l’égard des enfants, 1997

Le point sur la prévention des mauvais traitements à l’égard des enfants, 1997

Le point sur la prévention des mauvais traitements à l’égard des enfants, 1997

Le point sur la prévention des mauvais traitements à l’égard des enfants, 1997 s

| Ajouter

Référence bibliographique [6838]

Canada. Centre national d’information sur la violence dans la famille. 1999. Le point sur la prévention des mauvais traitements à l’égard des enfants, 1997 . Ottawa: Centre d’information sur la violence dans la famille, Santé Canada.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Retracer l’histoire de la préoccupation sociale au sujet des mauvais traitements à l’égard des enfants.

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« Il y a 30 ans, la négligence et les mauvais traitements à l’égard des enfants commençaient à peine à s’inscrire parmi les préoccupations sociales, et un système hétéroclite et fragmentaire était mis en place. Aujourd’hui, ces mécanismes d’intervention se heurtent à un nouvel obstacle : ils doivent s’intégrer au projet beaucoup plus vaste de promotion de la santé de la population. [...] nous retracerons, en quatre grandes étapes, l’histoire de ce système d’intervention. La première partie montre comment notre réaction au problème de la négligence et des mauvais traitements à l’égard des enfants s’est fragmentée à mesure qu’évoluait notre compréhension de son ampleur. La partie 2 traite des principales forces qui ont alimenté la critique des mesures en place et qui ont exercé des pressions pour faire bouger les choses. [...] La partie 3 explique comment un programme de prévention et d’intervention a commencé à prendre forme à partir d’un nouveau modèle conceptuel de l’impact des mauvais traitements à l’égard des enfants : le modèle risque/résilience. [...] La partie 4 franchit un pas de plus. Comme le suggère un cadre d’action axé sur la santé de la population, les mesures de soutien familial doivent elles-mêmes se déployer dans un contexte plus global de développement communautaire. » (p. 7)