Femmes de carrière, carrières de femmes : étude des trajectoires familiales, scolaires et professionnelles des gestionnaires québécoises et ontariennes

Femmes de carrière, carrières de femmes : étude des trajectoires familiales, scolaires et professionnelles des gestionnaires québécoises et ontariennes

Femmes de carrière, carrières de femmes : étude des trajectoires familiales, scolaires et professionnelles des gestionnaires québécoises et ontariennes

Femmes de carrière, carrières de femmes : étude des trajectoires familiales, scolaires et professionnelles des gestionnaires québécoises et ontarienness

| Ajouter

Référence bibliographique [6819]

Coderre, Cécile, Denis, Ann et Andrew, Caroline. 1999. Femmes de carrière, carrières de femmes : étude des trajectoires familiales, scolaires et professionnelles des gestionnaires québécoises et ontariennes. Coll. «coll. Études des femmes, no 4». Ottawa: Presses de l’Université d’Ottawa.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« L’objectif général de la présente recherche est donc d’examiner les cheminements professionnels et familiaux des femmes gestionnaires en vue de cerner davantage les stratégies utilisées par ces dernières pour avoir accès à la profession. [...] Nous voulons donc montrer quelles sont les interrelations entre les trajectoires familiales, scolaires et professionnelles. » (p. 10)

Questions/Hypothèses :
« Nous avons émis l’hypothèse qu’il y avait une diversité de cheminements individuels et familiaux et que ceux-ci avaient un trait en commun: la sexualisation sociale qui fait que la forme prise par le cheminement est subordonnée aux rapports sociaux de sexe. » (p. 10)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
- 214 entrevues avec des femmes gestionnaires ayant une rémunération d’au moins 35 000 dollars, chacune devant être reconnue par son entreprise ou organisme comme une gestionnaire intermédiaire ou supérieure, et devant encadrer le personnel et dresser un budget;
- L’échantillon a été soumis à certains critères d’homogénéité au niveau de l’emploi, de l’organisme et de la situation géographique. Il y a aussi une distribution assez équitable entre les divers secteurs d’emploi. On y trouve des femmes gestionnaires autant de la fonction publique fédérale que des fonctions publiques québécoise et ontarienne et du secteur privé québécois et ontarien.

Instruments :
Questionnaire de 104 questions dont la moitié étaient ouvertes

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Les trajectoires familiales et professionnelles suivies par les femmes gestionnaires sont multiples. Plusieurs d’entre elles ont dû subir les effets préjudiciables des rapports sociaux de sexe. Certaines ont su recueillir l’héritage culturel de leur mère, et la plupart ont tenu à faire des études poussées et voulu se ménager une vie personnelle moins contraignante en termes de responsabilités familiales et conjugales. Elles ont par ailleurs bénéficié d’une conjoncture socio-politique favorable à l’avancement des femmes; création de programmes d’équité en matière d’emploi, scolarisation en masse, présence croissante des femmes dans la fonction publique et l’entreprise privée. Dans leur vie professionnelle, les femmes de carrière ont manifesté une prédilection pour des occupations leur permettant de s’accomplir pleinement. Plusieurs d’entre elles ont choisi de défendre un point de vue féministe au travail et ont tablé, pour ce faire, sur la présence de plus en plus forte des femmes. » (4e de couverture)