Pour aider les enfants de parents séparés : une approche de groupe

Pour aider les enfants de parents séparés : une approche de groupe

Pour aider les enfants de parents séparés : une approche de groupe

Pour aider les enfants de parents séparés : une approche de groupes

| Ajouter

Référence bibliographique [6808]

Cyr, Francine et Simard, Thérèse. 1999. «Pour aider les enfants de parents séparés : une approche de groupe». Dans Familles en transformation. Récits de pratique en santé mentale , sous la dir. de Jacques Alary, Jutras, Sylvie, Gauthier, Yvon et Goudreau, Johanne, p. 19-42. Coll. «coll. Pratiques professionnelles». Boucherville, Québec: Gaëtan Morin.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Présenter un programme élaboré selon une formule de groupe pour aider les enfants de parents séparés.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Les jeunes [qui participent au programme] sont habituellement adressés par des professionnels du réseau de la santé et des services sociaux (CLSC, CSS, CH) et par le personnel de l’école, ou bien ils viennent avec leurs parents sur la recommandation de connaissances, d’amis ou de membres de la famille qui ont fait l’expérience du programme ou en ont entendu parler en bien. [...] Les enfants accueillis dans nos groupes se trouvent à diverses étapes de la transition familiale. » (p. 20)

Instruments :
Intervention « [...] inspirée du modèle de Kalter [...] créé pour venir en aide aux enfants du niveau primaire dans leur milieu scolaire » (p. 21). Elle comprend une rencontre d’accueil avec un parent, l’enfant et un animateur, une rencontre avec le groupe des parents, une rencontre synthèse avec l’enfant, les deux parents et les nouveaux conjoints, s’il y a lieu, une rencontre d’évaluation avec l’enfant et 8 rencontres de groupe avec les enfants.

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« La séquence des récits de pratique s’ouvre sur une intervention de groupe auprès des enfants [...]. La démarche a pour but d’amener les enfants à acquérir une vision plus réaliste de la séparation de leurs parents et des changements qu’elle a entraînés, de mieux comprendre et assimiler cette expérience, et ainsi prévenir l’apparition et la persistance de comportements problématiques. Le groupe sert de laboratoire aux enfants pour élaborer, modeler, adapter et expérimenter des stratégies d’adaptation, des modes de résolution de conflits ou des styles de communication. L’approche des deux psychologues se distingue notamment par la diversité des moyens utilisés, l’implication continue des parents et un suivi évaluatif. » (p. xvi)