Les trajectoires familiales des femmes

Les trajectoires familiales des femmes

Les trajectoires familiales des femmes

Les trajectoires familiales des femmess

| Ajouter

Référence bibliographique [6780]

Desrosiers, Hélène, Juby, Heather et Le Bourdais, Céline. 1999. «Les trajectoires familiales des femmes». Dans Les familles canadiennes à l’approche de l’an 2000 , sous la dir. de Yves Péron, Desrosiers, Hélène, Juby, Heather, Lapierre-Adamcyk, Évelyne, Le Bourdais, Céline, Marcil-Gratton, Nicole et Mongeau, Jaël, p. 103-159. Ottawa: Gouvernement du Canada, Statistiques Canada.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Dans le présent chapitre, nous chercherons plus précisément à montrer dans quelles mesures les changements notés quant à la fécondité et à la vie conjugale ont contribué à modifier et à complexifier les parcours familiaux des Canadiennes dénombrées lors du Recensement de 1991 [...]. De façon concrète, nous aborderons d’abord les situations familiales telles que définies au recensement et observées au moment de l’enquête, et nous tenterons de caractériser de façon rétrospective l’histoire conjugale et familiale des femmes vivant ces situations. [...] Dans la section suivante, l’analyse portera plus spécifiquement sur la dynamique de formation et de dissolution de différentes formes d’organisation familiale (famille biparentale intacte, famille monoparentale, famille recomposée) dans la vie des femmes. [...] Enfin, dans la dernière partie, nous chercherons à décrire l’ensemble des parcours familiaux des femmes. Plus précisément, nous tenterons de caractériser le déroulement des trajectoires familiales des femmes et d’estimer la proportion d’entre elles qui empruntent les différents chemins suivis. » (p. 104)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Recensement de 1991 et le cycle 5 de l’Enquête sociale générale (ESG).

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Le chapitre 3 décrivait l’histoire conjugale et familiale des femmes canadiennes à partir des données rétrospectives du cycle 5 de l’Enquête scoiale générale (ESG) de 1990 portant sur la famille et les amis. L’analyse a révélé la multiplicité et la diversité des trajectoires individuelles qui se profilent derrière les situations familiales observées au moment des recensements, en raison des changements démographiques majeurs survenus au cours des 30 dernières années. » (p. 161)