Étude phénoménologique de l’expérience d’être incestée : réflexions sur la relation entre inceste et maladie

Étude phénoménologique de l’expérience d’être incestée : réflexions sur la relation entre inceste et maladie

Étude phénoménologique de l’expérience d’être incestée : réflexions sur la relation entre inceste et maladie

Étude phénoménologique de l’expérience d’être incestée : réflexions sur la relation entre inceste et maladies

| Ajouter

Référence bibliographique [6721]

Gravel, Hélène. 1999. «Étude phénoménologique de l’expérience d’être incestée : réflexions sur la relation entre inceste et maladie». Dans Violence et santé des femmes , sous la dir. de Dominique Damant et Cantin, Solange, p. 11-22. Coll. «coll. Réflexions». Actes du colloque tenu le 11 mai 1999 dans le cadre du 67e congrès de l’ACFAS. Montréal: CRI-VIFF.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Le but de cet exposé est de vous partager mes réflexions concernant le thème de l’inceste en lien avec la santé des femmes. Ma contribution comporte deux volets. Dans un premier temps, je vous présenterai les grandes lignes et les résultats d’une étude phénoménologique de l’expérience d’être incestée que j’ai effectuée auprès de cinq femmes ayant vécu l’inceste pendant leur enfance et leur adolescence (Gravel, 1998). Dans un deuxième temps, je vous partagerai quelques idées concernant le lien qui est établi entre l’inceste et ses effets sur la santé des femmes. » (p. 11)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« L’étude qui est présentée aujourd’hui ne cherche pas à confirmer la nature des liens évoqués entre l’inceste et ses effets sur la santé des femmes, mais plutôt à comprendre le sens que l’expérience d’inceste a pour ces personnes et ce qu’elle porte comme significations. La présente étude s’est donnée pour but de jeter un regard approfondi sur l’expérience telle qu’éprouvée par la personne incestée : elle se situe donc dans la subjectivité des personnes ayant un vécu d’inceste. De plus, elle s’est donnée comme principal objectif de décrire comment elles font face à ce vécu et quel sens elles lui donnent, à partir d’une analyse descriptive de l’expérience vécue. » (p. 12)