Une nouvelle avenue d’intervention développée au Québec pour soutenir les mères déprimées dans le contexte de l’allaitement maternel

Une nouvelle avenue d’intervention développée au Québec pour soutenir les mères déprimées dans le contexte de l’allaitement maternel

Une nouvelle avenue d’intervention développée au Québec pour soutenir les mères déprimées dans le contexte de l’allaitement maternel

Une nouvelle avenue d’intervention développée au Québec pour soutenir les mères déprimées dans le contexte de l’allaitement maternels

| Ajouter

Référence bibliographique [672]

Lacombe, Marie, Hatem, Marie, Bell, Linda et Tronick, Edward Z. 2010. «Une nouvelle avenue d’intervention développée au Québec pour soutenir les mères déprimées dans le contexte de l’allaitement maternel». Dans Mothering Canada: Interdisciplinary Voices / La maternité au Canada : Voix interdisciplinaires , sous la dir. de Shawna Geissler, Loutzenhiser, Lynn, Praud, Jocelyne et Streifler, Leesa, p. 43-52. Toronto: Demeter Press.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Dans le présent article, il sera question d’une intervention développée au Québec pour aider les intervenantes en milieu clinique à apporter un soutien aux femmes qui allaitent. Pour y arriver, il sera fait mention de dépression postnatale et de l’établissement de la relation mère-enfant dans le contexte de l’allaitement maternel. » (p. 43)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« La dépression postnatale est une condition médicale qui peut avoir un impact négatif sur la poursuite de l’allaitement maternel. Or, la qualité des interactions vécues par la mère et l’enfant peuvent faire une différence sur l’initiation et la poursuite de l’allaitement. Le modèle de Bell et de ses collaboratrices développé au Québec permet de guider le jugement clinique de l’intervenante en regard de la qualité des interactions parent(s)-enfant observées. Elle peut ainsi orienter des interventions de soutien à l’établissement de cette relation pour la poursuite de l’allaitement jusqu’à six mois de vie de l’enfant. Au plan clinique, il importe que les intervenantes soient habilitées à observer la qualité des interactions mère-enfant. L’intervention précoce dans le contexte de l’allaitement maternel est un moment privilégié pour observer un répertoire varié d’interactions afin d’être à l’affût de toute difficulté d’interaction susceptible d’affecter la dyade mère-enfant et mener au sevrage de l’enfant. Ces interventions permettent d’augmenter la sensibilité de la mère à décoder, interpréter et ajuster une réponse appropriée lors du contexte de l’allaitement maternel. Le soutien donné par l’intervenante est une activité de promotion de la santé pour assurer un développement cognitif et socio-émotionnel chez l’enfant et aider le parent à développer sa propre identité comme parent à l’adaptation au nouveau rôle parental. » (p. 50)