Violence subie et violence perpétrée : des liens à établir

Violence subie et violence perpétrée : des liens à établir

Violence subie et violence perpétrée : des liens à établir

Violence subie et violence perpétrée : des liens à établirs

| Ajouter

Référence bibliographique [6700]

Institut de recherche pour le développement social des jeunes. 1999. Violence subie et violence perpétrée : des liens à établir. Actes du colloque tenu à Québec le 14 mai 1998 dans le cadre du 66è congrès de l’ACFAS. Montréal: Institut de recherche pour le développement social des jeunes.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Stimuler une réflexion sur les liens à établir entre la violence subie et la violence perpétrée.

3. Résumé


« Compte tenu du fait que les jeunes qui sont violents ont souvent été eux-même victimes de violence, il devient de plus en plus clair qu’il faut tenter de relier les problématiques de victimisation et de violence externalisée, deux champs de recherche généralement abordés séparément. L’objectif du colloque ’Violence subie et violence perpétrée : des liens à établir’ était de stimuler une réflexion sur les ponts qui pourraient relier les problématiques d’externalisation, et de victimisation, tout particulièrement en ce qui concerne les manifestations de la violence. Les présentations portaient sur la violence à l’école, dans les gangs de rue, dans les relations amoureuses et conjugales, dans les pratiques parentales. Les chercheurs ont également mis en évidence des processus psychologiques et sociaux, proximaux et distaux qui font qu’une victime puisse devenir auteur de violence ou que les problématiques se transmettent d’une génération à l’autre (attachement insécure et désorganisé, cognition, laxisme, isolement, pauvreté, stress, etc.). Les communications mettaient aussi en lumière la nature ainsi que les processus qui empêchent une jeune victime de mauvais traitements de développer des comportements d’agression envers des pairs, son conjoint ou ses enfants ou d’être victime dans d’autres contextes (attachement sécure, coping, cognitions, soutien social, conditions de vie non précaires. » (présentation)
TEXTES FAISANT L’OBJET D’UNE FICHE :
- Malo, Claire; Moreau Jacques; Roy, Catherine : Réactions disciplinaires des parents et réponse immédiate des jeunes enfants : la violence psychologique entraîne-t-elle la violence?
- Paquette, Daniel; Bigras, Marc : Perspective intergénérationnelle de l’ontogénèse de l’agression à la petite enfance
- Éthier, Louise S. : Réflexions sur la violence subie et perpétrée