Savoir raconter ou l’art de transmettre, territoire, transmission dynamique et relations intergénérationnelles chez les Wemotaci Iriniwok (Haute-Mauricie)

Savoir raconter ou l’art de transmettre, territoire, transmission dynamique et relations intergénérationnelles chez les Wemotaci Iriniwok (Haute-Mauricie)

Savoir raconter ou l’art de transmettre, territoire, transmission dynamique et relations intergénérationnelles chez les Wemotaci Iriniwok (Haute-Mauricie)

Savoir raconter ou l’art de transmettre, territoire, transmission dynamique et relations intergénérationnelles chez les Wemotaci Iriniwok (Haute-Mauricie)s

| Ajouter

Référence bibliographique [6662]

Lavoie, Kathia. 1999. «Savoir raconter ou l’art de transmettre, territoire, transmission dynamique et relations intergénérationnelles chez les Wemotaci Iriniwok (Haute-Mauricie)». Mémoire de maîtrise, Ste-Foy, Québec, Université Laval, Département d’anthropologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Ce mémoire s’attarde donc aux relations qu’a établies cette génération avec celles qui la suivent et démontre comment les différentes générations, tout en partageant une identité commune, s’opposent néanmoins sur le sens à donner aux nouvelles réalités qui peuplent désormais le quotidien. » (p. ii)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
- « De cette manière, lors de la réalisation du terrain, aîné(e)s, enfants et petits-enfants ont été interviewés (25 entrevues). »
- Cinq entrevues réalisées auprès de jeunes (trois hommes et deux femmes) de 17-21 ans.
- Six entrevues (cinq hommes et une femme) ont été tenues auprès d’adultes qui, au milieu de la vie n’étaient plus tout à fait de petits-enfants mais n’étaient pas encore des grands-parents.
- Onze entrevues (six hommes et cinq femmes) avec des grands-parents
- Trois entrevues collectives auprès des groupes d’enfants.

Instruments :
Schéma d’entrevue

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Ce mémoire traite du processus de la transmission du savoir dans l’univers contemporain des Wemotaci Iriniwok de la Haute-Mauricie. Malgré les bouleversements écologiques et sociaux qu’a connus la collectivité de Wemotaci, un processus de transmission du savoir culturel imprègne toujours le quotidien de ces gens, quotidien a travers lequel l’univers symbolique occupe un rôle de grande importance. En fait, loin d’être linéaire ce savoir réinterprète constamment l’environnement dans lequel évoluent les Wemotaci Iriniwok. Ainsi, en présence d’une terre qui s’appauvrit, face à une génération qui a connu l’époque des pensionnats et devant des macro-institutions de plus en plus fortes, les aîné(e)s de Wemotaci sont devenus en quelque sorte les héros de ce savoir culturel. De ce fait, la parole des aîné(e)s se veut une parole d’influence au sein du processus de la transmission du savoir et dans la communauté même de Wemotaci. » (proquest)